Le guide de construction d’une véranda ossature bois

Disposer d’une véranda dans son jardin ou accoler à sa maison permet d’avoir un espace habitable en plus sur sa propriété. Ce type de construction ne demande pas la réalisation de gros travaux. Si vous optez pour la construction d’une véranda en bois, il est possible de la faire vous-même. Il suffit d’avoir la fibre bricoleuse.

Dans cet article, on vous montre comment construire une véranda ossature en bois, sans devoir passer par les services d’un professionnel.

Ce que vous devez savoir avant de vous lancer dans la construction d’une véranda ossature en bois

Il suffit d’avoir quelques notions en bricolage pour se lancer dans la construction d’une véranda ossature en bois. Cependant, avant de vous lancer, vous devez préparer et réunir les matériaux et l’outillage dont vous aurez besoin.

Dans un premier temps, sachez que si vous optez pour une véranda avec une ossature en bois, vous privilégiez l’aspect naturel de ce matériau pour l’extension de votre maison. Il est important de mettre en avant ce côté naturel. Pour cela, choisissez bien l’essence du bois à utiliser. En fonction de cette essence, vous aurez une véranda esthétique et durable.

Avant de passer à la construction de la véranda, vous devez aussi demander un permis de construire. La demande se fait au niveau de la mairie de votre ville. Ce permis est indispensable si l’emprise au sol pour la construction de votre véranda dépasse les 40 m². Si la surface que vous allez exploiter est en dessous de cette superficie, il suffit de déclarer les travaux que vous allez réaliser.

Les étapes à considérer pour la construction de votre  véranda ossature en bois

Pour pouvoir fabriquer votre véranda ossature en bois, vous devez tout d’abord, choisir le matériau idéal, c’est-à-dire, le bois qui vous permet de réaliser le projet. Pour ce faire, vous pouvez opter pour du bois européen. Dans cette catégorie, on a le chêne si vous habitez loin des côtes. En effet, il ne supporte pas les aléas climatiques si vous fabriquez votre véranda avec chêne et que vous êtes en bordure de mer. Vous pouvez aussi  opter pour du bois exotique. L’iroko, le pin douglas et le cèdre rouge sont d’excellentes options dans ce cas. Ces types de bois sont plus robustes et faciles à entretenir.

Ensuite, vous devez aussi choisir le bon vitrage. Idéalement, une véranda doit être bien lumineuse avec de grands vitrages. Préférez également le double ou le triple vitrage qui est plus solide et plus isolant.

Ceci étant, choisissez le matériau de renforcement de l’isolation de la véranda. Une ossature en bois n’est pas très isolante. Il est nécessaire de la renforcer. Le lin,  le liège expansé, la ouate de cellulose sont autant d’isolants qu’on peut choisir pour l’isolation du bois pour la véranda.

Pensez également à niveler le sol. Pour pouvoir recevoir une construction stable, le sol où sera construite la véranda doit avoir un bon niveau. Une fois le sol bien à niveau, vous pouvez vous lancer dans l’installation de l’ossature. Sur le marché actuellement, il existe des ossatures de véranda en bois vendues en kit. Il suffit de suivre les consignes de pose et d’assemblage pour le montage. Une fois l’ossature bien en place, vous n’aurez plus qu’à réaliser la finition de votre véranda en bois.

véranda ossature bois

Les détails sur l’assemblage de l’ossature et son installation

Cette étape s’effectue lorsque vous avez fini de mettre à niveau le sol. Notez dans ce cas que le montage des différents éléments de l’ossature en bois se fait à même le sol. Cela permet d’avoir de la précision dans le montage et vous permet de manier plus confortablement les différents éléments de l’ossature.

Il est recommandé de renouveler les différents éléments de liaison entre la maison principale et la future véranda avant d’entamer la pose de cette dernière. Il s’agit des charpentes, mais aussi de la peinture murale. Pensez également à enlever les chéneaux qui étaient présents.

Ceci étant, procédez au redressement de l’ossature ainsi qu’à sa fixation au mur du bâtiment principal. Ensuite, installez les menuiseries et les planches OSB. Cela permet de bien fermer la véranda et d’assurer son isolation. Pensez également à poser des membranes d’étanchéité. Cette action permet d’éviter que de l’eau s’infiltre à l’intérieur de la véranda en bois. Ce sera seulement après que vous allez poser les vitrages et la baie vitrée qui peut donner une vue bien dégagée sur un mini potager pour jardin par exemple. Et enfin, avant la finition, installez le bardage. Il doit être posé sur toute la structure de la véranda.

Quel budget préparé pour la construction d’une véranda ossature en bois ?

Le budget que vous devez préparer pour la construction d’une véranda ossature en bois dépend de son type. En effet, si vous l’achetez en kit, le prix ne sera pas le même que si vous prévoyez une construction sur mesure. D’ailleurs, le temps que vous allez prendre pour la construction ne sera pas le même.

Si vous achetez les éléments de la véranda ossature en bois en kit, prévoyez entre 250 et 750 euros le m² pour sa construction. Comme vous allez faire vous-même l’installation, ce prix ne considère pas la pose.

Pour l’option sur mesure, le prix de la construction peut aller de 1 400 à 2 500 euros le m². Dans ce cas, vous pouvez prévoir le prix de la pose. Cet écart de prix se justifie par le choix de l’essence du bois, mais aussi le type de vitrage et de l’isolant.

Si vous optez pour le bricolage, sans l’intervention d’un professionnel pour la pose, préparez un budget de 1250 à 2 000 euros pour la construction de votre véranda ossature en bois. Il faut toutefois noter que dans cette option, vous devez vous investir énormément en temps.

Laisser un commentaire