Lustreuse et talocheuse : Avantages de ces ponceuses

Découvrez les secrets de la lustreuse et de la talocheuse, deux ponceuses aux utilisations bien spécifiques. 

La lustreuse, légère et polyvalente, est conçue pour offrir un éclat durable aux peintures, cires et vernis. En utilisant des accessoires tels qu’une peau de mouton, un bonnet de lustrage ou des disques doux, elle permet d’obtenir des finitions brillantes et impeccables. 

Poncer la voiture avec une lustreuse
lustreuse

Quant à la talocheuse, également connue sous les noms d’hélicoptère ou de truelle mécanique, elle se distingue par sa puissance et sa robustesse. Spécialement conçue pour lisser le béton ou l’enduit avant leur prise complète, elle agit comme une véritable truelle mécanique. 

Que ce soit pour apporter brillance et éclat aux surfaces ou pour réaliser des finitions impeccables sur le béton, la lustreuse et la talocheuse sont des outils indispensables aux résultats professionnels. Découvrez toutes leurs caractéristiques et leurs utilisations dans cet article complet.

Leur conception

La conception de la lustreuse

La conception de la lustreuse se distingue de celle de la ponceuse par plusieurs aspects. Contrairement à la ponceuse qui utilise un disque abrasif, la lustreuse n’en possède pas. Son rôle principal est de faire briller une cire ou un vernis, sans l’application d’un produit sur le disque à lustrer. 

En effet, la cire déjà présente sur la surface à traiter est lustrée par la rotation d’un bonnet doux, donnant ainsi un aspect brillant. Le mouvement rotatif du moteur électrique entraîne la rotation du plateau, et dans certains cas, un dispositif oscillant peut être ajouté pour une action excentrique supplémentaire.

à lire également :  Peau de citron transformée : 5 utilisations insoupçonnées qui vont vous bluffer

Il existe différents types de lustreuses, adaptées à des usages spécifiques. Les lustreuses portatives peuvent être utilisées à une main ou à deux mains, offrant une meilleure prise en main et permettant un travail précis, notamment pour les carrosseries de voiture, les coques de bateau et les gel-coats de piscine. 

Pour les sols, des cireuses lustreuses spécifiques sont utilisées pour les parquets vernis ou cirés, ainsi que certains revêtements brillants. Ces cireuses lustreuses sont équipées de disques interchangeables, allant des grains grossiers pour le nettoyage et le polissage aux disques fins pour le lustrage. On les appelle également des mono brosses.

La conception de la talocheuse

La conception de la talocheuse est spécialement conçue pour le lissage du béton au sol ou des enduits muraux avant leur prise complète. Elle fonctionne de manière similaire à une grande ponceuse orbitale, mais à une vitesse réduite.

Au lieu d’utiliser des disques abrasifs, le moteur de la talocheuse entraîne des pales ou une éponge qui lissent le béton ou l’enduit en tournant.

La talocheuse de sol est souvent surnommée « hélicoptère » en raison de son apparence et de son mode de fonctionnement. Elle est généralement équipée d’un moteur thermique à essence, ce qui lui permet de couvrir de grandes surfaces avec une grande amplitude de mouvement, en toute autonomie.

D’autre part, la talocheuse de façadier est alimentée par un moteur électrique fonctionnant sur secteur 220V. Elle est aussi connue sous le nom de « talocheuse lisseuse ». Ce type de talocheuse est conçu spécifiquement pour le lissage des enduits muraux, offrant une finition lisse et uniforme. Si vous etes a la recherche d’un modele avec un bon rapport qualité prix, optez pour la marque Bosch.

à lire également :  Comment préparer votre robot tondeuse à l'hivernage ?

Leurs caractéristiques

Voici un résumé des caractéristiques des talocheuses lisseuses et des lustreuses dans un tableau :

Caractéristiques Talocheuse portative Talocheuse de sol Lustreuse portative Cireuse lustreuse
Poids 2 à 4 kg 40 à 200 kg 1 à 3 kg 25 à 80 kg
Puissance moteur conseillée 500 W à 1 500 W 3 000 W à 6 000 W 1 000 W à 1 500 W 1 500 W à 3 000 W
Énergie Moteur électrique Moteur électrique ou moteur thermique Moteur électrique Moteur électrique
Largeur de lissage/polissage 300 à 500 mm 600 à 1 200 mm 125 à 200 mm 250 à 600 mm
Vitesse de polissage 100 à 300 tours/minute 50 à 150 tours/minute 1 000 à 3 000 tours/minute 140 à 3 000 tours/minute
Équipement complémentaire Éponges à motifs Pales d’ébauche, pales de finition
Brosses à laver, disque à nettoyer, disque à polir
Options Variateur électronique Variateur de vitesse Variateur électronique, démarrage progressif
Inversion du sens de rotation, injecteur de cire

Utilisation de la lustreuse et de la talocheuse

La lustreuse est un outil utilisé pour faire briller les surfaces déjà traitées avec de la cire ou d’autres produits cirants. La version portative de la lustreuse est conçue pour être légère et maniable, ce qui permet de l’utiliser facilement à une ou deux mains. 

Lors de son utilisation, il est important de ne pas exercer de pression excessive sur la surface, afin de préserver la qualité du travail et de ménager le moteur de l’outil. 

Par ailleurs, les monobrosses ou les cireuses lustreuses de sol sont conçues pour travailler avec leur propre poids, ce qui évite d’avoir à exercer une pression supplémentaire.

à lire également :  Quels sont les accessoires essentiels pour votre ponceuse ?

La talocheuse, quant à elle, est utilisée pour talocher et lisser les enduits ou les voiles de béton sur de grandes surfaces avant leur prise définitive. Lors de l’utilisation de la talocheuse, la rotation est volontairement lente pour éviter de pénétrer trop profondément dans le matériau à lisser. 

Bricoleur qui utilise lustreuse et talocheuse pour poncer
Bricoleur qui bricole

Tout comme la lustreuse portative, la talocheuse doit être légère et maniable, ce qui permet de la manœuvrer aisément contre un mur ou au plafond. Il est également important de ne pas exercer de pression excessive sur la surface pour préserver la qualité du travail.

Selon les effets recherchés, des éponges de densités et de motifs différents peuvent être utilisées pour créer des structures sur l’enduit. 

Enfin, les talocheuses de sol fonctionnent avec leur propre poids, éliminant ainsi le besoin d’exercer une pression supplémentaire. Des pales plus ou moins larges sont utilisées pour réaliser des travaux d’ébauche ou de finition en fonction de l’état de prise du béton.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *