La maison Bretonne, une tradition architecturale

La Bretagne est l’une des régions les plus riches en architecture. Elle a su conserver un patrimoine exceptionnel, et de nombreuses constructions datant de plusieurs siècles sont toujours visibles aujourd’hui.

La maison bretonne est un type de construction très répandu dans la région et qui a traversé les âges grâce à son adaptation aux matériaux disponibles sur place. Elle est caractérisée par sa toiture à deux pans, recouverte de chaume, et qui laisse passer les vents.

Elle est constituée d’une seule pièce, dont le toit était autrefois en chaume, mais qui a à l’heure d’aujourd’hui, laissé sa place aux tuiles à l’époque moderne (en ardoise ou en tuile).

Elle est généralement construite sur un soubassement maçonné et possède une cheminée en pierre, un escalier extérieur et des portes et fenêtres de taille modeste.

Quelques exemples de maisons bretonnes

Maison Bretonne en brique

 

Maison Bretonne blanche avec un toit noir

Maison typique de la Bretonne

Belle Maison Bretonne avec un toit noir et une pelouse

L’histoire de la maison bretonne, une tradition architecturale

La maison bretonne est une tradition architecturale qui remonte au Moyen Âge. Cette architecture est née par la construction de maisons adaptées au climat rigoureux de la région, qui est souvent balayée par les vents et par la pluie.

Au fil des siècles, ces habitations ont évolué pour répondre aux modes de vie des habitants. Ainsi, les maisons en Bretagne ont des caractéristiques propres, comme les murs en pierre, les toits en ardoise et les pignons en bois. Les maisons bretonnes ont également une architecture spécifique, avec des façades asymétriques, des lucarnes ainsi que des escaliers extérieurs en pierre.

Les caractéristiques des maisons en Bretagne : Architecture et design

Les maisons de Bretagne se caractérisent par un design unique et l’utilisation de matériaux naturels et locaux.

L’architecture

Les maisons de Bretagne sont construites avec des murs en pierre épais, qui sont recouverts de chaux ou de plâtre. Les toits en ardoise sont pentus pour permettre à la pluie de s’écouler facilement et pour protéger la maison des vents forts et des tempêtes.

Les pignons en bois sont une caractéristique importante de la maison bretonne. Ils servent à soutenir le toit, mais ils ont aussi une fonction esthétique. Les pignons en bois sont souvent décorés avec des sculptures et des motifs traditionnels, qui reflètent la culture bretonne.

Les lucarnes sont aussi un élément important de la maison bretonne. Elles sont situées sur le toit et permettent d’apporter de la lumière et de l’air frais dans les chambres situées sous les combles. Les lucarnes sont décorées avec des sculptures et des motifs, qui ajoutent une touche de décoration à la maison.

à lire également :  Maison de Vikings, comment étaient leurs habitations ?

Le design

Le design de la maison bretonne est influencé par l’environnement naturel de la Bretagne. Ces maisons sont construites dans des endroits exposés aux vents forts et à la pluie, ce qui nécessite des murs solides et des toits bien isolés. Les maisons bretonnes sont orientées vers le sud pour maximiser l’exposition au soleil.

Si vous êtes intéressé par la construction d’une maison bretonne, vous pouvez contacter des professionnels du secteur par e-mail pour discuter de votre projet. Ils seront en mesure de vous conseiller sur les différentes options possibles en termes de design et d’orientation de votre future maison.

Vous pouvez aussi découvrir davantage sur les maisons typiques du Maroc.

La maison bretonne aujourd’hui : Comment perpétuer la tradition architecturale ?

La maison bretonne est un symbole de l’architecture traditionnelle de la Bretagne, qui a traversé les siècles en conservant son charme et son caractère unique. Aujourd’hui, perpétuer cette tradition architecturale est un défi passionnant pour les propriétaires de maisons bretonnes, les artisans et les architectes.

Pour maintenir ces maisons traditionnelles, il est important de préserver les techniques et les matériaux qui ont été utilisés depuis des siècles.

Les artisans locaux peuvent jouer un rôle crucial dans la préservation de ces traditions, en utilisant des techniques traditionnelles pour la construction, la rénovation et l’entretien des maisons bretonnes.

Les propriétaires de maisons bretonnes peuvent également contribuer à la préservation de la tradition architecturale en choisissant des matériaux locaux et durables pour les rénovations et les ajouts à leur maison. Ils peuvent faire appel à des artisans locaux pour réaliser des travaux de rénovation ou d’entretien, afin de maintenir l’authenticité de la maison.

Les architectes peuvent aussi jouer un rôle important dans la perpétuation des maisons traditionnelles bretonnes, en utilisant des éléments de design traditionnels dans leurs créations.

Ils peuvent d’autant plus travailler en étroite collaboration avec les artisans locaux pour s’assurer que les maisons qu’ils conçoivent sont en harmonie avec l’environnement naturel de la Bretagne et reflètent la culture bretonne.

ruelle et maisons en bretagne

Les spécificités régionales de la maison bretonne : du Léon à la Cornouaille

La maison bretonne est un exemple remarquable de l’architecture régionale en France. La Bretagne est une région qui présente une diversité géographique et culturelle, ainsi que des particularités régionales distinctes qui se reflètent dans les différents styles de maisons bretonnes.

Dans la région du Léon, les maisons typiques de bretonne sont construites en granit, une pierre locale abondante. Elle présente un toit en ardoise à pente raide, ce qui permet d’éviter l’accumulation de la neige pendant l’hiver.

à lire également :  Comment régler une chasse d'eau à double commande ?

Les ouvertures sont souvent petites pour protéger les habitants des vents forts et des tempêtes. Les fenêtres sont en général de forme carrée ou rectangulaire et sont encadrées de granit.

En Cornouaille, la maison bretonne présente des caractéristiques distinctes. Les murs sont construits en pierre calcaire blanche, qui donne une couleur claire à la maison. Les toits sont en ardoise également, mais sont moins pentus que dans le Léon. Les fenêtres sont plus grandes et sont décorées de volets en bois colorés.

Dans le Trégor, la maison bretonne est construite en schiste, une pierre locale. Les toits sont recouverts d’ardoise, mais sont encore moins pentus que dans le Cornouaille.

Les fenêtres sont plus petites que dans le Cornouaille, mais plus grandes que dans le Léon. Les maisons du Trégor sont ornées de motifs sculptés en granit, qui ajoutent une touche décorative à la maison.

Dans la partie de Vannetais, la maison bretonne est construite en terre cuite, avec un toit en chaume ou en ardoise. Les fenêtres sont souvent de forme ronde et sont décorées de vitraux colorés.

maison typique de bretonne

Les caractéristiques des maisons bretonnes au bord de mer

Les maisons bretonnes au bord de la mer sont emblématiques de la région, avec leur style unique qui mélange traditions locales et savoir-faire française.

Les maisons de pêcheur sont une partie importante de ce magnifique paysage. Les longères sont une autre variété de maison populaire dans la région, souvent construites avec plusieurs parties et une variété de formes.

La première caractéristique des maisons de Bretagne au bord de la mer est leur toit en pente raide. Cette caractéristique est conçue pour résister aux vents forts et aux pluies abondantes qui sont courantes dans cette partie. Les toits en pente raide sont également utiles pour évacuer rapidement l’eau de pluie.

Une autre caractéristique des maisons bretonnes est leur couleur. Les maisons sont souvent peintes en blanc ou en bleu pour refléter la mer et le ciel.

Cette situation est pratique pour refléter la lumière du soleil, gardant ainsi les maisons fraîches pendant les chaudes journées d’été.

Les murs de maison de pêcheur sur la côte sont construits à l’aide de matériaux résistants aux conditions météorologiques difficiles. Les fenêtres des maisons sont souvent petites et étroites pour empêcher les vents forts de pénétrer dans les maisons.

Les maisons bretonnes ont souvent une porte d’entrée centrale et un jardin devant la maison. Les jardins sont entourés d’un mur en pierre pour protéger les plantes des vents forts et des embruns salés.

Enfin, les maisons bretonnes au bord de la mer sont généralement équipées d’une cheminée pour fournir de la chaleur pendant les mois d’hiver. Les cheminées sont souvent en pierre et peuvent être décorées de motifs sculptés.

à lire également :  Quelle sont les dimensions pour aménager votre salon ?

Les différentes maisons bretonnes

Il existe plusieurs types d’architecture de maison en Bretagne :

La maison en Pierre

La maison en pierre est la plus ancienne de toutes et elle était déjà présente sur le territoire il y a plusieurs centaines d’années. Elle est très souvent située au cœur des villes ou dans des lieux très fréquentés. Elle est habituellement construite en pierres de granit et possède un toit recouvert de tuiles.

La maison en pierre bretonne se caractérise par la solidité de la structure, mais également par sa longévité : elle est habituellement utilisée pour les constructions qui sont très exposées aux aléas climatiques.

La longère bretonne

La longère bretonne est une maison de plain-pied, dont la façade principale donne sur la rue. Elle possède un toit à deux pans couvert de tuiles.

Elle est généralement construite en moellons. Elle possède une porte d’entrée, un escalier extérieur, un petit porche et une petite fenêtre à meneaux de chaque côté du toit.

La maison du pêcheur breton

La maison du pêcheur breton est une maison de plain-pied, dont la façade principale donne idéalement sur le port.

Elle est très souvent construite en moellons. Sa toiture à deux pentes est traditionnellement recouverte de tuiles (elle aussi). Elle possède des petites fenêtres à guillotine ainsi qu’un petit porche et une petite fenêtre à meneaux.

La chaumière bretonne

La chaumière bretonne est un type de maison qui s’intègre parfaitement à l’environnement. Cette habitation a existé en France et dans de nombreux pays européens. Elle était fréquemment construite dans une vallée ou à flanc de montagne.

Elle est constituée de plusieurs pièces et d’un grenier, qui était généralement aménagé pour y stocker les produits de la ferme, notamment le foin.

Constructeur bretagne : Si vous cherchez à faire construire une maison en Bretagne.

Pourquoi les maisons traditionnelles bretonnes ont deux cheminées ?

Les Bretons ont l’habitude d’allumer un grand feu en plein été dans le salon ou la cheminée de leur habitation.

Les cheminées permettent de faire entrer l’air frais et d’évacuer la fumée du logement, ce qui permet aux murs de mieux respirer, et de garder la chaleur.

Les cheminées permettent d’éviter les courants d’air et l’humidité dans le logement, ce qui est important, car la Bretagne est une région très humide.

En conclusion, les maisons bretonnes sont construites avec des caractéristiques architecturales distinctives qui reflètent le climat, la culture et le mode de vie uniques de la région. Les pierres utilisées dans la construction, la forme du toit et même la conception des cheminées font que ces maisons se distinguent des autres types de maisons. Toutes ces caractéristiques se combinent pour créer un cadre magnifique qui ne manquera pas d’attirer l’attention des visiteurs.

Dernière mise à jour du contenu le juillet 21, 2023 par Gerald

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *