maison marocain avec des pailles

Avec la mondialisation, les habitations de style occidental sont de plus en plus courantes au Maroc. Cependant, les maisons typiques et traditionnelles marocaines, comme dans les médinas, sont toujours bien présentes, même dans les grandes villes comme Marrakech. Ces constructions se caractérisent généralement par leur simplicité et leur modernité, qui fait le charme de la ville de l’ Afrique du Nord.

ruelle et maisons marocaines

Quelle est la particularité des maisons typiques du Maroc ?

D’une manière générale, les maisons en bois sont très rares au Maroc. En effet, les essences de bois natives du pays ne sont pas propices à la construction d’une maison.

Le bois utilisé en construction vient en grande partie de l’importation. Cela explique pourquoi ce matériau est assez cher. Dans un souci d’économie, la maison traditionnelle du pays se construit avec les matériaux disponibles.

Ainsi, la brique est le matériau principalement utilisé sur une maison typique marocaine, comme le riad dans les médinas au cœur des grandes villes du Maroc. La brique est facile à produire étant donné qu’elle ne nécessite pas l’emploi de matériel de pointe. C’est en plus une solution très écologique puisqu’aucun produit chimique n’intervient dans le processus de fabrication.

maison marocaine avec un mur et des plantes

Dans certains villages, l’emploi de briques traditionnelles faites à partir d’un mélange de boue et de paille est encore courant. Les constructions plus modernes sont aussi en brique. Elles sont cependant recouvertes de ciment avant d’être peintes selon les désirs du propriétaire. Vous trouverez de nombreuses maisons de ce type à Marrakech, capital du Maroc.

Vues de l’extérieur, les maisons traditionnelles du Maroc ressemblent à de simples blocs cubiques. En effet, elles sont généralement de forme rectangulaire et ne présentent aucun motif en particulier. Il n’y a pas de toit d’angle sur la maison, et cela permet de disposer d’une terrasse.

à lire également :  Canalisation enterrée : comment la déboucher ?

Seules les ouvertures font office de décoration. Néanmoins, l’intérieur contraste beaucoup avec l’extérieur. En entrant dans l’une de ces demeures, l’ambiance conviviale qui y règne vous surprendra. Le mobilier et la décoration d’intérieur sont très souvent choisis avec soin.

maison marocaine avec une imprenable vue

Maison marocaine : Les riads, des habitations accueillantes

Bien que les maisons typiques soient simples, cela ne signifie pas que le style architectural marocain est limité. En effet, l’architecture typique d’une maison dans ce pays d’Afrique comporte par exemple les riads. Le riad est une construction de forme carrée accueillant en son centre un patio. Ce dernier est agrémenté d’une fontaine et renferme généralement beaucoup de verdure. Le mot riad peut d’ailleurs se traduire par « jardin ».

Ce patio est le cœur d’une maison traditionnelle de type riad, et toutes les autres pièces sont orientées vers lui. Il peut être entouré d’alcôves, des pièces contribuant à apporter plus de fraicheur. À l’étage de ce type de maison se trouvent les chambres. En effet, un riad est généralement à deux ou plusieurs étages. Sur le toit se trouve évidemment une terrasse pour admirer la vue.

Les riads sont fréquents dans la médina au cœur de Marrakech. Ils servaient autrefois d’habitation aux nobles. Actuellement, nombre d’entre eux sont devenus des hôtels de luxe.

Outre les riads, le style architectural marocain se distingue également par une collection de maisons traditionnelles telles que les villas et les appartements.

Toutes les régions du pays possèdent sa propre architecture, mais toutes ont en commun l’utilisation de matériaux locaux comme la terre cuite pour les murs et les sols.

à lire également :  Comment choisir la meilleure marque de baie vitrée ?

En somme, l’architecture marocaine est riche et diversifiée, offrant une multitude de styles et de décorations.

maison typique au maroc

Les maisons marocaines en pisé : un héritage ancestral du Maroc

Les maisons en pisé sont une forme d’architecture traditionnelle marocaine qui remonte à plusieurs siècles.

Le pisé est un matériau de construction à base de terre crue, de sable, de paille et d’eau, qui est mélangé et compressé dans des moules en bois pour former des briques. Les briques sont ensuite séchées au soleil avant d’être utilisées pour construire les murs des maisons.

Ces maisons en pisé sont caractérisées par leurs murs épais, qui offrent une isolation thermique efficace contre les températures extrêmes du Maroc. Elles sont également très durables et résistantes aux tremblements de terre, ce qui est essentiel dans une région sismique.

Les maisons en pisé ont été utilisées pendant des siècles par les populations rurales marocaines pour construire leurs habitations.

Elles étaient aussi utilisées pour construire des forts, des mosquées et des palais. Aujourd’hui, ces maisons sont toujours présentes dans les campagnes marocaines, bien qu’elles soient de plus en plus remplacées par des matériaux de construction plus modernes.

Cependant, l’utilisation de ces maisons en pisé est en train de connaître un renouveau dans le cadre de la promotion de l’architecture et de la construction durables.

En effet, ces maisons sont respectueuses de l’environnement, car elles sont construites à partir de matériaux locaux, peu coûteux et facilement disponibles. De plus, elles sont très économes en énergie et ne nécessitent pas de climatisation ou de chauffage artificiels.

un magnifique paysage du maroc

Les autres styles de maisons typiques du Maroc

Un « dar » est constituée de la même manière qu’un riad. Il possède une cour intérieure, mais celle-ci n’a pas de jardin. Un foundouk ressemble également à une maison marocaine de type dar. Cependant, il s’agit en général d’un bâtiment traditionnel à usage commercial. Les foundouk accueillaient à une époque des ateliers d’artistes, des entrepôts, des enclos pour bête, etc.

à lire également :  Qu’est-ce que le dormant d’une baie vitrée ?

Les personnes travaillant dans les foundouks avaient un espace réduit qui leur était dédié à l’étage. Des chambres pour accueillir les commerçants voyageurs y étaient aussi disponibles. Désormais, ce sont principalement des établissements de tourisme. Quelques puissantes familles ont néanmoins décidé d’en convertir quelques-unes en logement.

Et enfin, il y a les kasbahs qui sont des agglomérations de maison munies de tours d’angle. Il s’agit d’anciennes demeures de chef de tribu aux allures de citadelle. Une kasbah arbore des motifs géométriques issus de la culture et de la tradition berbère. Ce type de maison n’a pas de cour intérieure, mais utilise un puits de lumière.

Il est possible d’y circuler comme dans une petite ville. En effet, des ruelles relient les habitations regroupées dans une kasbah. Vous pouvez trouver ce type construction dans de nombreuses villes du Maroc comme à Chefchaouen.

paysage du soir au maroc avec des maisons

Dans l’ensemble, une maison traditionnelle du Maroc, comme un peu partout en Afrique, a un coût de construction avantageux. Elle est en plus tout à fait adaptée au climat chaud du pays. En effet, la présence de la cour ouverte en intérieur permet de rester frais lorsque le soleil est dur. Cependant, cet espace ouvert laisse aussi la chaleur s’échapper lorsqu’il fait frais. Afin de maintenir une bonne température à l’intérieur de la maison, il est heureusement possible de couvrir le patio.

Dernière mise à jour du contenu le mars 15, 2023 par

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *