Pénurie de gaz en France : comment le pays est passé à un surplus inattendu

La mise en service du Cape-Ann au port du Havre

Tant attendu ou redouté pendant des mois selon les personnes interrogées, le Cape-Ann est officiellement en service dans le port du Havre depuis le 26 octobre. Ce long bateau a obtenu l’autorisation des autorités pour rester amarré au quai pendant les cinq prochaines années. Un bateau stationnaire destiné à importer du gaz naturel liquéfié (GNL), une énergie elle-même transportée par d’autres navires.

Une réponse à la loi sur le pouvoir d’achat de 2022

La loi d’août 2022 sur le pouvoir d’achat avait déjà préparé son arrivée, à condition que le gouvernement juge nécessaire d’augmenter les capacités nationales de traitement du GNL pour assurer la sécurité de l’approvisionnement. Surtout lorsque le GNL provient des États-Unis, où le gaz de schiste est extrait par fracturation hydraulique – une méthode interdite par la législation française depuis 2011.

Diversification des approvisionnements

TotalEnergies insiste sur le caractère temporaire de l’installation en Normandie, affirmant avoir répondu à la demande des autorités françaises d’augmenter les capacités d’importation. La responsabilité du gouvernement est d’anticiper tous les scénarios possibles afin de répondre aux besoins français en toutes circonstances, a-t-il déclaré. Y compris en cas d’hiver très froid qui augmenterait la demande de chauffage. Cependant, depuis 2022, la guerre en Ukraine a asséché la plupart des livraisons russes via les gazoducs.

à lire également :  Alerte Économie Énergie : Les Secrets pour Réduire la Consommation de votre Pompe à Chaleur Air-Air

Le Cape-Ann : une unité flottante de stockage et de regazéification

Le Cape-Ann est un FSRU selon son acronyme anglais – floating storage and regasification unit. Ce terminal GNL s’ajoute à quatre autres sites plus traditionnels situés sur terre. Cette installation permet à la France de disposer désormais d’une capacité supplémentaire pour pallier d’éventuelles pénuries et garantir l’approvisionnement en gaz du pays.

Un surplus inattendu

Grâce au Cape-Ann et aux mesures prises par le gouvernement, la France se trouve aujourd’hui face à un surplus inattendu dans son approvisionnement en gaz. Ce surplus pourrait inciter les consommateurs français à réduire leurs factures énergétiques en recourant davantage au gaz naturel pour se chauffer et cuisiner.

  • Anticipation des scénarios possibles par le gouvernement
  • Augmentation des capacités d’importation de GNL
  • Réduction des livraisons russes suite à la guerre en Ukraine
  • Arrivée du Cape-Ann pour compléter les capacités nationales
  • Surplus inattendu de gaz en France

Impact sur la valorisation immobilière et les économies d’énergie

Ce surplus inattendu de gaz naturel en France pourrait également avoir un impact sur la valorisation immobilière dans le pays. En effet, les propriétaires de biens immobiliers pourraient être tentés d’investir dans des installations à gaz plus performantes pour réduire leurs dépenses énergétiques. Si vous souhaitez Estimer la valeur de votre maison en ligne, n’hésitez pas à prendre en compte ces nouveaux paramètres.

Ainsi, la mise en service du Cape-Ann au Havre et les décisions gouvernementales ont permis à la France de faire face à une pénurie potentielle de gaz et de se retrouver avec un surplus inattendu. Cette situation offre l’opportunité aux consommateurs français de réaliser des économies d’énergie et invite les acteurs du marché immobilier à reconsidérer la valeur de leurs propriétés.

à lire également :  Le sécateur : comment entretenir cet outil de jardin

Dernière mise à jour du contenu le décembre 16, 2023 par Gerald

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *