Protégez vos plantes du froid : La température idéale pour installer un voile d’hivernage

Les hivers, plus ou moins sévères, sont une réalité dans certaines régions. Pour préserver la beauté et la santé de votre jardin pendant cette période, le voile d’hivernage est un accessoire indispensable pour tout jardinier. Néanmoins, il n’est pas toujours évident de savoir à quel moment de la journée et de la nuit installer cette protection contre le froid et les intempéries.

À quoi sert un voile d’hivernage et quels sont ses avantages ?

Le voile d’hivernage a pour objectif de protéger les plantes sensibles au froid qui ne supportent pas les températures basses ainsi que les gelées. Il est important de noter qu’il existe différents types de voiles d’hivernage qui varient en épaisseur, densité et donc en poids par mètre carré. Ce poids oscille entre 17 g/m² pour les plus fins et 90 g/m² pour les plus épais, idéal pour les températures extrêmement froides.

Quand faut-il installer un voile d’hivernage ?

Il est essentiel d’installer un voile d’hivernage juste avant que les premières gelées n’arrivent en novembre. De cette manière, vous assurez une protection optimale à l’ensemble de vos plantes. Le voile étant perméable à l’air, il n’y a pas d’inconvénient à le mettre un peu avant l’arrivée des températures négatives. Cependant, dès qu’une journée ensoleillée est prévue, il convient de le retirer… tout en n’oubliant pas de le remettre en fin de journée.

Il ne faut donc pas attendre que les températures descendent en-dessous de 0°C et anticiper l’installation du voile d’hivernage dès novembre. À noter que les plantes en pot sont toujours plus sensibles au froid que celles en pleine terre.

à lire également :  Argument de vente : Optimisez vos chances avec un jardin réussi !

Mes conseils pour installer le voile d’hivernage

  • Pour les plantes en pot ou cultivées en pleine terre : isolez la base de la plante avec du paillis ou de la paille
  • Découpez le voile d’hivernage aux dimensions nécessaires à l’aide de ciseaux
  • Installez le voile sur la partie aérienne de la plante et fixez-le avec des liens solides ou des pinces à linge autour du pot ou du tronc
  • Placez les pots contre un mur orienté au sud et posés sur une plaque de polystyrène
  • Pour les arbustes persistants ou vivaces, il est préférable de placer des tuteurs autour de la plante antes d’y installer le voile d’hivernage

Enfin, si vous cherchez des conseils supplémentaires pour protéger votre jardin des intempéries ou améliorer son aménagement, n’hésitez pas à consulter notre article sur Comment choisir son prestataire pour l’aménagement extérieur de sa maison ?.

Dernière mise à jour du contenu le décembre 20, 2023 par Gerald

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *