Maison en zone inondable : votre assurance habitation vous couvre-t-elle correctement ?

Certaines zones en France sont marquées sur les cartes comme étant inondables. Les risques d’inondation y sont ainsi extrêmement élevés. Si vous vivez dans l’une de ces zones ou si vous prévoyez de vous y installer, vous devez veiller à bien choisir votre contrat d’assurance habitation. Il doit vous offrir une excellente protection en cas d’inondation. Quelles garanties doit proposer votre assurance ? Quelle procédure suivre pour changer votre contrat ? Comment activer votre couverture en cas d’une telle catastrophe naturelle ? Nous répondons à toutes vos questions.

Les garanties que doit proposer votre assurance en cas d’inondation

Bien qu’il soit possible de trouver une assurance habitation pour un prix raisonnable même si vous vivez dans une zone inondable, vous devez toutefois prêter une attention particulière aux garanties proposées par votre contrat. Celui-ci doit nécessairement comporter des garanties catastrophe naturelle, événement climatique et relogement.

La garantie catastrophe naturelle

Depuis la loi n° 82-600 du 13 juillet 1982, elle est incluse dans tous les contrats d’assurance multirisque habitation. Cette garantie vous protège si votre maison est totalement ou partiellement détruite par la catastrophe. Vous serez par ailleurs protégé si vos biens sont emportés par les eaux ou si des moisissures apparaissent sur vos murs. Cette garantie ne vous protège pas seulement en cas d’inondation, elle vous couvre également en cas de séisme, de mouvements de terrain, de feux de forêt, de tsunami, du phénomène de retrait/gonflement des argiles, etc.

à lire également :  Pourquoi investir dans du saisonnier ?

La garantie événement climatique

Cette garantie couvre les dommages liés à la grêle, au vent, à la neige, aux tempêtes, aux pluies torrentielles, etc. Or, si vous vous trouvez dans une zone inondable, votre maison peut se retrouver inondée en raison d’une pluie torrentielle ou de la fonte de la neige. C’est pourquoi vous devez inclure cette garantie à votre contrat.

La garantie relogement

En cas d’inondation, votre habitation risque de devenir inhabitable pendant un long moment. En optant pour la garantie relogement, l’assurance prendra en charge les frais liés au relogement de votre famille. Votre contrat doit par ailleurs proposer d’autres garanties communes à l’ensemble des contrats d’assurance habitation. Il s’agit notamment de la garantie responsabilité civile, de la garantie dommage aux biens (contre les vols, les cambriolages, la destruction, les bris de glace, etc.), la garantie incendie et certaines autres garanties complémentaires.

maison zone inondable

Que faire si vous devez changer d’assurance habitation ?

Votre assurance habitation actuelle ne vous couvre pas assez ? Dans ce cas, l’idéal serait tout simplement de changer d’assurance habitation. Voici les étapes à suivre pour ce faire.

Quand changer votre assurance ?

Grâce à la loi Hamon, entrée en vigueur le 1er janvier 2015, vous pouvez changer votre assurance habitation quand vous le souhaitez, et ce, sans avoir besoin d’accomplir de longues et fastidieuses formalités. Cette loi ne s’applique néanmoins que si votre contrat d’assurance a plus d’un an. Dans le cas contraire, il vous faut avoir une bonne raison pour changer votre assureur. Il peut s’agir d’un changement de situation ou d’une modification de votre mode de vie, comme :

  • un mariage ou un divorce,
  • la naissance d’un enfant,
  • la destruction ou la vente du bien assuré,
  • un déménagement,
  • un changement de profession, un licenciement ou une mutation,
  • un départ à la retraite.
à lire également :  Comment choisir le bon professionnel pour l'estimation de votre maison ?

Si vous vous trouvez dans l’une de ces situations, vous pouvez donc librement changer d’assurance avant le premier anniversaire de votre contrat actuel. La modification doit toutefois se faire dans les trois mois suivants l’événement. Vous pouvez également changer d’assureur avant le premier anniversaire de votre contrat s’il augmente le montant de la prime sans raison valable.

Comment changer votre assurance habitation ?

Si vous souhaitez changer votre assurance habitation actuelle, la première chose à faire est de trouver une nouvelle compagnie d’assurance. Pour cela, tenez compte d’un certain nombre de critères, dont le type de contrat. L’idéal serait d’opter pour l’assurance MRH (multirisque habitation) qui offre une protection optimale. Les garanties proposées par le contrat sont le second élément à considérer. Prenez notamment la peine de vérifier que toutes les garanties nécessaires en cas d’inondation sont incluses dans votre contrat. D’autres critères tels que les exclusions de garantie, le délai de carence, la franchise, les modes d’indemnisation et les tarifs pratiqués ne sont pas non plus à négliger. N’hésitez pas à comparer les offres afin de trouver la mieux adaptée à vos besoins.

Comment faire fonctionner votre assurance en cas d’inondation ?

Votre maison a été inondée à la suite d’une catastrophe naturelle ? Pour faire fonctionner votre assurance, il faut qu’un arrêté ministériel constate l’état de catastrophe naturelle et que celui-ci soit ensuite publié au Journal officiel. Essayez de récupérer les factures d’achat et les garanties des biens qui ont été endommagés. Cela vous permettra de prouver leur existence et leur valeur. Lors de la déclaration, vous devez fournir certains documents tels qu’un descriptif précis des dégâts et de leur origine, la liste des objets perdus et emportés par le courant, les biens matériels endommagés par l’eau ou l’humidité et les dégâts déjà visibles sur l’immobilier.

à lire également :  S'installer dans le Nord-Pas-de-Calais : acheter ou faire construire ?

Le sinistre dont vous avez été victime doit être déclaré au plus tard dans les dix jours suivant la parution de l’arrêté. Le délai d’indemnisation est généralement de deux mois après le sinistre. Ce délai varie d’une compagnie à une autre. C’est pourquoi l’idéal serait de choisir un contrat proposant des délais d’indemnisation courts. En ce qui concerne les garanties dégâts des eaux, inondation et événements climatiques, vous avez seulement cinq jours pour avertir votre assureur après le sinistre.

prix couverture assurance habitation

Maison en zone inondable : quel impact sur le prix de l’assurance ?

En théorie, le prix de l’assurance habitation pour un logement situé dans une zone inondable ne devrait pas être plus élevé que celui pour une résidence située dans une zone à faible ou à très faible risque. Malheureusement, en pratique, cela n’est absolument pas le cas. Les couvertures proposées par les compagnies d’assurance sont souvent majorées en raison de l’aggravation du risque lié à la construction dans une telle zone. La localisation est le premier critère que prennent en compte les assureurs pour fixer le montant de la prime d’assurance. Si votre maison est située en zone inondable, le prix de votre assurance sera donc plus élevé. Pour trouver les meilleurs tarifs, prenez le temps de comparer les offres proposées par différents assureurs.

Dernière mise à jour du contenu le août 29, 2023 par Gerald

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *