Comment régler un détecteur de mouvement pour son domicile ?

La sécurité de votre domicile est primordiale. Aujourd’hui, pour vous préserver des intrusions au sein de votre propriété, vous pouvez installer un système d’alarme avec un détecteur de mouvement

Dispositif efficace tant pour la sécurité que pour dissuader les potentiels larcins, la performance d’un détecteur de mouvement repose sur la qualité de ses réglages. Comment procéder à une installation et une configuration correcte ? Quelles sont les étapes à suivre pour être sûr d’avoir le bon paramétrage ? Nous vous expliquons les étapes à suivre pour un réglage optimal.

Les différents types de détecteurs de mouvement

Pour être en mesure d’adopter la bonne méthode de réglage, il sera avant tout important de reconnaître les types de détecteurs de mouvements existants. Grâce à l’avancée de la technologie, vous pouvez porter votre choix entre différentes sortes de détecteurs de sécurité dont :

Le détecteur de mouvement pour environnement difficile

Il s’agit du modèle de détecteur à privilégier pour sécuriser votre extérieur (cour, jardin, garage…) et tout autre espace difficile (combles, greniers, caves…). Doté d’une excellente résistance à l’humidité et rayons UV, cet outil permet de détecter les présences indésirables avant l’effraction.

Pour signaler un méfait, il lance des alertes sonores sur la centrale qui est installée à l’intérieur du domicile. À fixer sur un mur de manière à être discret, le champ de surveillance offert va jusqu’à 10 ms en fonction de l’angle.

Le détecteur de mouvement pour pièces étroites

Utilisé pour sécuriser un espace étroit, cet outil use généralement de la technologie infrarouge pour détecter une intrusion. Parfait pour les patios, les terrasses ou les balcons, l’installation du détecteur de sécurité à infrarouge se fait sur le mur, un angle ou à plat. Tout comme la version pour environnement difficile, l’outil détecte les mouvements via infrarouge et émet des alertes sur la centrale.

à lire également :  Comment procéder au bornage de son terrain ?

Le détecteur de mouvement pour les ouvertures

Ce dernier est à installer sur les portails, portes et fenêtres à accès facile. L’installation de ce dernier permet de réduire les risques d’ouvertures intempestives réalisées par autrui. Aussi, en cas d’ouvertures, votre centrale recevra des signaux d’alerte ou émettra une alerte retentissante.

Dans cette catégorie, vous pouvez aussi choisir un détecteur de mouvement vertical qui est conçu pour équiper les volets roulants en intérieur comme à l’extérieur. En cas de tentative de soulèvement inopiné, le dispositif émet une alerte.

Le détecteur de mouvement pour animaux domestiques

Cette option vous permet, quant à elle, de profiter d’une surveillance efficace de votre domicile même si votre animal domestique est sur les lieux. Pour ce faire, le système se dote d’une technologie de lentille et de filtrage électronique qui permet de distinguer la présence humaine de la présence animale. Pour ce faire, l’appareil de surveillance se réfère à la température corporelle et au rythme de déplacement par rapport au sol.

Pour profiter de la meilleure protection au sein de votre domicile, vous pouvez combiner deux de ces outils de surveillance pour votre intérieur et votre extérieur.

Si vous souhaitez découvrir d’autres sujets intéressants, vous pouvez aussi découvrir comment installer un éclairage extérieur avec télécommande.

Les essentiels à considérer pour un réglage réussi d’un détecteur de mouvement

Pour s’assurer d’avoir la meilleure performance et une efficacité accrue en termes de protection, les réglages de votre détecteur de mouvement ne devront pas se faire à l’improviste. Afin d’éviter les erreurs au risque d’altérer à votre sécurité, nous vous conseillons d’adopter quelques étapes en vue de profiter d’un réglage performant.

Les caractéristiques du matériel

En fonction de la configuration de votre domicile ou de votre extérieur, vous devez choisir un matériel qui y est parfaitement adapté. La sélection devra se faire avec la plus grande attention pour être sûr d’avoir un détecteur qui promet les meilleures performances par rapport à l’agencement de votre habitation et la situation d’utilisation.

L’emplacement et la position d’installation

L’emplacement et la position ont une importance particulière dans l’efficacité de votre détecteur de mouvement. En effet, ces deux paramètres doivent être propices à une utilisation performante sans pour autant perdre en discrétion. Ainsi, pour profiter de la meilleure installation de sécurité qui soit, vous devriez prendre en compte les points suivants :

à lire également :  Comment installer un éclairage extérieur avec télécommande ?

L’alimentation électrique : les contraintes en termes d’alimentation électrique doivent être considérées avec attention pour s’assurer que votre matériel puisse fonctionner continuellement, sans risque d’interruption. Si l’installation électrique s’avère être complexe, vous pouvez choisir un modèle sans fil, fonctionnant sur batterie. Cette option exigera cependant une vérification fréquente de l’autonomie de l’accumulateur de charge.

La hauteur d’installation : le détecteur de mouvement devra être placé au moins à une hauteur de 2 mètres pour profiter d’un large champ de vision. D’un côté, si vous le placez trop haut, il risque de perdre en efficacité.

Les éléments dans le champ de vision : le champ de vision devra être défini avec la plus grande attention pour éviter que vous ne soyez alerté par des éléments futiles. À cet effet, prenez soin de ne pas inclure une route ou un passage public dans le champ de vision. De même, n’y intégrez pas les éléments réfléchissants ou à changements rapides de température (feux rouges, bandes et panneaux réfléchissants sur les routes, etc. …).

L’orientation : si vous choisissez un capteur de mouvement, la capacité de détection à 180°, vous pourriez le placer facilement sans se soucier de l’orientation. Par contre, si l’angle de détection est limité à 120° ou 90°, vous devez obligatoirement bien positionner votre dispositif pour une meilleure couverture

La zone de couverture du matériel

La zone de couverture d’un détecteur de mouvement figure parmi les paramètres indispensables à définir lors du procédé de réglages. Cette dernière permet de définir l’espace sur lequel le matériel réalisera sa surveillance en vue d’apporter la meilleure protection. L’idée est d’ordonner au capteur de faire valoir ses performances sur la zone précisée. 

Les différents réglages à réaliser sur un détecteur de mouvement

Dès lors que vous avez pu considérer les points précédents, vous pouvez procéder au réglage proprement dit de votre matériel. Pour ce faire, voici les étapes à suivre :

Réglage détecteur de mouvement
Détecteur de mouvement de pointe pour la sécurité domestique

La définition de l’étendue de couverture

En général, les capteurs de mouvements dotés d’une molette permettent de définir l’étendue de la superficie à surveiller. Aussi, plus la molette est tournée dans le sens maximum, plus la zone de couverture est augmentée. En outre, vous pourriez définir l’étendue de la zone selon l’espace à sécuriser.

Régler la sensibilité

Pour régler la sensibilité, mettez votre appareil hors tension et prenez en main le capteur de mouvement. Au dos, vous retrouverez deux commutateurs qui vous permettent de paramétrer le niveau de sensibilité selon vos besoins. Vous pourriez déplacer les boutons sur le réglage que vous jugerez approprié. Une fois que vous êtes satisfait de vos paramètres, vous pouvez remettre votre dispositif en place.

à lire également :  Investir dans un container maritime : Tout ce que vous devez savoir

Plage et durée de fonctionnement 

Régler ce paramètre vous permet de définir à quel moment le système de sécurité sera actif. Si vous souhaitez profiter d’une protection en permanence, vous devez choisir l’option jour et nuit. Par contre, si vous ne souhaitez activer le détecteur qu’une fois la nuit tombée, vous devez régler le dispositif en mode nuit.

Lorsque la lumière ambiante devient plus sombre, le détecteur se met directement en marche. Par ailleurs, vous pouvez aussi choisir la durée de fonctionnement du système à l’aide d’une molette intégrée à l’appareil de détection ou au central. Aussi, vous pourriez déterminer le temps pendant lequel le détecteur de mouvement reste actif. Après ce délai, il se met automatiquement en veille.

Plusieurs tentatives de réglages peuvent être menées avant de trouver le combo parfait entre ces deux caractéristiques. Pour faciliter cette procédure, nous vous conseillons de réaliser les réglages à la tombée de la nuit afin que vous puissiez facilement détecter les potentielles inadéquations.

En prenant soin de suivre ces consignes de réglages, vous pourrez profiter de la meilleure performance et d’une efficacité accrue de votre détecteur de mouvements.

Quelles sont les précautions à prendre lors de l’installation d’un détecteur de mouvement ?

Installer et régler un détecteur de mouvement exigent la considération de certaines précautions. Pour commencer, le montage devra être effectué en tenant compte des règles de sécurité annoncées par le fabricant.

Suivre les indications données vous évite tous risques d’électrocution et élimine la possibilité de court-circuit pour le matériel. Par ailleurs, il sera également important d’éviter d’installer le détecteur près d’une source de chaleur afin que la montée de température n’altère pas le bon fonctionnement des capteurs. 

Dans cette même optique, une trop forte exposition au soleil est aussi déconseillée. En ce qui concerne l’installation en extérieur, le détecteur de mouvement à utiliser doit être impérativement étanche à l’eau. Veillez à ce que l’alarme sécurité ait une certification IPXX avec une résistance contre l’humidité, la neige et la poussière.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *