Comment établir le schéma électrique d’une maison ?

Aucune maison moderne ne peut se passer d’électricité et pour utiliser cette ressource, il faut mettre en place un bon réseau électrique. Afin de procéder correctement à une installation électrique, il est nécessaire de suivre un plan et un schéma électrique bien précis. Ce dernier peut être établi par le propriétaire du logement lui-même selon ses convenances ou par un professionnel.

Que doit comporter une installation électrique ?

Une installation électrique est à la base composée de plusieurs éléments tels que les prises, les interrupteurs, les luminaires et les fils de connexion électriques. Pour que votre logement soit le plus convivial possible, chacun de ces éléments doit être placé au bon endroit, selon vos besoins. La réalisation du schéma et du plan électrique de votre maison vous permet de déterminer l’emplacement précis de ces composants.

À noter que le plan électrique n’est pas uniquement requis sur les constructions neuves. Sur un logement déjà construit ou ancien, le schéma se révèle utile lorsqu’il faut mettre à jour l’ensemble de l’installation électrique.

schema electrique

Même si la conception de votre installation électrique doit avant tout répondre à vos besoins, vous ne pourrez la réaliser comme bon vous semble. Sachez que des normes ont été mises en place afin de garantir la sécurité de ce type d’installation. En les ignorant, vous vous exposez à divers problèmes. Un professionnel du bâtiment risque par exemple de ne pas pouvoir effectuer d’interventions efficaces sur votre logement si le réseau électrique présente un problème.

Avant d’établir votre plan électrique, vous aurez ainsi besoin de vous informer sur la norme NF C15-100. Toutes les règles à suivre en matière d’installation électrique y sont citées. La mise en place d’un disjoncteur (branchement ou différentiel) sera par exemple impérative. Il en est de même pour la pose d’un tableau de répartition, d’une prise de terre, etc.

Quelques extraits de la norme NF C15-100

Il n’est pas possible de détailler dans ce seul article tous les impératifs stipulés par la norme NF C15-100. Quelques extraits seulement seront mis en exergue afin de vous donner une idée sur la manière dont vous devez concevoir votre plan électrique. Selon cette norme, chaque pièce doit comporter un nombre d’installations minimales à respecter.

Dans la cuisine, il faut par exemple installer au moins 6 prises de courant 16 A, dont 4 seront réparties sur le plan de travail. Une autre prise 16 A sera à installer près de l’interrupteur de l’éclairage. Au moins un luminaire doit être présent, avec une commande située à l’entrée de la pièce.

Pour utiliser les appareils tels que le lave-linge ou le congélateur, la mise en place d’un circuit spécialisé est recommandée. Il faut notamment installer au moins 3 circuits spécialisés et chacun devra comporter une prise de courant 16 A pour les exemples d’appareils cités précédemment.

Si vous souhaitez installer une plaque de cuisson ou une cuisinière, l’appareil aura besoin d’un circuit spécialisé avec une prise 30 A ou un équivalent. Les autres installations telles que le chauffe-eau électrique, la pompe à chaleur, le VMC ou l’arrosage automatique auront également besoin de leur propre circuit spécialisé. Il existe des règles similaires à respecter pour les salles d’eau, les couloirs, la chambre et le séjour et même l’extérieur du logement, qui sont stipulées par cette norme.

Comment réaliser le plan ?

Si vous réalisez vous-même l’installation du circuit électrique de votre logement, vous n’avez pas besoin de suivre de règles particulières. Vous pouvez utiliser vos propres symboles pour indiquer les différents éléments à installer. Veillez simplement à rester cohérent afin de ne pas commettre d’erreur au moment de procéder à l’installation.

Dans le cas où vous souhaiteriez communiquer le plan à un architecte ou un autre professionnel, il est recommandé d’apprendre les conventions concernant ce type d’installation. Il n’y a pas de règles compliquées à respecter en ce sens. Vous devez uniquement utiliser les symboles que le professionnel lui-même applique. Si vous commettez quelques erreurs, l’électricien ou l’architecte pourra les corriger. Attention cependant, un mauvais schéma électrique représente l’un des pièges de la construction de maison neuve.

Afin de ne pas perdre de temps à apprendre par cœur les conventions respectées par les professionnels, vous pouvez utiliser des logiciels spécifiques. Il existe en effet de nombreux programmes en ligne qui vous peuvent vous aider à créer facilement un schéma ou un plan électrique compréhensible par n’importe quel professionnel.

Avec ces logiciels, vous devez dans un premier temps fournir le plan présentant la configuration de l’intérieur de votre logement. Ensuite, il vous suffit de choisir les symboles indiquant les divers éléments électriques à placer (prise, applique, interrupteur, commutateurs, etc.).

À l’aide d’une fonction drag-n-drop, vous pouvez placer les éléments aux endroits de votre choix sur le schéma. Un système intuitif vous permet ensuite de relier chaque élément à l’aide de fils. Une fois votre plan achevé, vous pouvez le convertir en fichier image afin de l’imprimer et le remettre à votre électricien.

Laisser un commentaire