Quel carrelage pas salissant choisir ?

Le carrelage est un revêtement de sol classique qui s’adapte à n’importe quelle pièce de la maison. Il convient à la cuisine, la salle de bain, la salle à manger et même une chambre. Son entretien est par ailleurs assez simple. Cependant, vous aurez besoin de choisir un carrelage qui soit moins salissant. Cela facilitera encore plus l’entretien du revêtement.

Le carrelage en céramiques

Il existe différents types de carrelage fait de matériau divers et ayant des formes variées. Le carrelage en grès de cérame reste actuellement le plus populaire. Le cérame est composé d’argile et de silice pressées avant d’être cuites à haute température. Il en résulte des carreaux non poreux et dotés d’une grande résistance que vous pouvez même choisir pour décorer un salon minimaliste. Même au contact de salissures, ils sont très faciles à nettoyer. Cela explique pourquoi les carreaux en grès de cérame s’utilisent dans n’importe quelle pièce.

Ce type de carrelage est par ailleurs en mesure de reproduire l’aspect de différents types de sol. Ainsi, il existe des carreaux en grès de cérame imitant le ciment, le parquet ou le béton. Il est aussi possible d’appliquer un traitement à ce carrelage pour le rendre plus luisant. Une surface luisante reflète la lumière d’une manière plus effective dans une pièce à faible luminosité. Cependant, il devient aussi plus facile de remarquer les impuretés. À l’inverse, une finition mate offre un aspect plus discret aux carreaux. La présence de salissure sur le sol est alors difficile à remarquer.

À l’inverse du carrelage en grès de cérame, celui en terre cuite est naturellement plus poreux. Malgré leur côté esthétique et leur grande résistance, les carreaux en terre cuite ne sont pas les moins salissants. Il s’agit donc d’un choix à éviter si vous cherchez un carrelage pas salissant. Sinon, il faudra l’utiliser uniquement dans une pièce où il y a peu de passage.

Choisir la bonne couleur

Pour obtenir un carrelage pas salissant, il suffit parfois de choisir la bonne couleur. La couleur claire offre l’avantage d’améliorer la luminosité d’une pièce. Des carreaux de couleur claire seront toutefois plus faciles à salir. La moindre couche de poussière au sol peut en effet ternir leur couleur. Pourtant, les carreaux de couleur trop sombres ne sont pas plus propres. Un sol noir finit en effet par s’éclaircir au fil du temps.

Dans une pièce où il y aura beaucoup de passage, optez pour une couleur telle que le beige ou le gris. Ce type de couleur est capable de masquer plus facilement la présence de poussières et de tâche. Vous pouvez choisir ces couleurs pour une salle à manger ou une cuisine. À l’inverse, la couleur claire ou foncée doit rester dans une pièce moins fréquentée. Le blanc est par exemple courant dans une salle de bain.

Le choix de la couleur sera toujours à faire selon le style recherché ou vos goûts en matière de décoration d’intérieur. Ne vous laissez pas toujours tenter par les effets de mode. Ce type de revêtement de sol a une durée de vie de 50 ans environ. Si vous optez pour des carreaux qui se salissent facilement, vous devrez assurer leur entretien sur cette longue période. Il convient par ailleurs de signaler que le choix de la couleur permet uniquement de masquer temporairement la salissure. Pour que vos carreaux restent propres, vous devez toujours les nettoyer régulièrement.

choisir carrelage non salissant

Le carrelage à motif

Des carreaux de couleurs unis sont relativement salissants. En effet, il est plus facile d’y remarquer la présence d’une tâche ou d’une salissure. Pour éviter ce problème, vous n’avez qu’à opter pour des carreaux à motif. Ces motifs forment des irrégularités qui permettent de dissimuler habilement la présence d’une impureté au sol. Ils contribuent également à la décoration d’une pièce.

Il n’existe pas de règles sur les motifs que vous avez le droit d’utiliser. Les motifs peuvent être de la couleur de votre choix. Vous êtes donc libre d’opter pour des couleurs claires ou sombres. Une association classique consiste par exemple à utiliser le noir et le blanc. La présence du blanc contribue à améliorer l’éclairage de la pièce. Les motifs formés à l’aide du noir rendent quant à eux plus difficile la perception de salissures.

Faites votre choix uniquement selon vos goûts ou selon la décoration d’intérieur à mettre en place. Vous aurez d’ailleurs la possibilité de choisir une variété de motifs pour revêtement de sol. Si vous n’arrivez pas à trouver satisfaction, certains professionnels autorisent la personnalisation des carreaux. Cependant, un revêtement de sol personnalisé vous reviendra souvent plus cher.

Un carrelage adhésif

Le carrelage adhésif est un revêtement décoratif qui est actuellement tendance. Sa pose est simple et il s’emploie dans n’importe quelle pièce. Il s’agit également d’un revêtement accessible à un très bon prix. En cuisine, il peut par exemple servir de crédence ou couvrir une partie du sol.

Comme son nom le suggère, le carrelage adhésif possède une surface adhésive. Un film protecteur couvre cette dernière et il suffit de le retirer au moment de la pose. À part son côté pratique, ce carrelage peut accumuler les propriétés qui le rendront moins salissant. En outre, le choix de la couleur n’est pas limité et les motifs sont courants sur ce type de revêtement.

Malgré tout, même si son matériau de construction n’est pas salissant, il a moins de durabilité et de résistance. C’est d’ailleurs pourquoi il n’est pas toujours recommandé pour couvrir le sol. Dans une pièce très fréquentée, il s’usera plus vite. Dans une salle de bain, il risque aussi de se détacher rapidement.

Le plus souvent, il ne servira pas en tant que revêtement de sol, mais comme revêtement mural dans une pièce. Logiquement, il s’utilise exclusivement à l’intérieur. D’un point de vue esthétique, les carreaux adhésifs n’ont également pas le même rendu que les carreaux classiques.

Laisser un commentaire