Désherbeur thermique vs désherbeur électrique, quelles différences ?

Le désherbage manuel vous permet de vous passer de produits chimiques. Cependant, éliminer une à une les mauvaises herbes est fastidieux. Le désherbeur thermique se présente alors comme le meilleur choix. Cet appareil est notamment disponible sous deux formes différentes. Il peut s’agir d’un désherbeur thermique à gaz ou d’un désherbeur électrique.

Pourquoi utiliser un désherbeur thermique ?

Avec les produits chimiques, éliminer les mauvaises herbes est beaucoup plus simple. Il suffit de verser le produit sur les herbes pour les éliminer jusqu’à leur racine. Cependant, cela comporte divers inconvénients.

D’abord, la qualité du sol dans le jardin est affectée. Puis, les insectes et microorganismes qui s’y trouvent sont menacés. Si vous souhaitez avoir une maison traditionnelle de type japonais avec un extérieur à l’ambiance zen et apaisante, ce ne sera pas la meilleure solution.

Et enfin, ces produits éliminent sans distinctions les mauvaises herbes et les bonnes plantes.

À l’inverse, le désherbeur thermique présente moins de risque. En effet, il élimine les mauvaises herbes en les asséchant. Sa température doit alors être bien maitrisée pour éviter de brûler uniquement les parties en surface. C’est une solution plus écologique puisqu’elle évite de dégrader le sol. Malgré tout, elle comporte quelques limitations.

Les mauvaises herbes à racines profondes seront par exemple difficiles à éliminer. Celles qui poussent sur le gravier seront difficiles à atteindre. Leurs racines seront en effet difficiles d’accès.

D’autre part, la diffusion thermique peut toujours affecter les plantes environnantes. Les insectes qui se trouvent au mauvais endroit au mauvais moment seront en danger.

Il faut également noter qu’il est possible que cette diffusion thermique réveille les graines enfouies. Il faudra dans ce cas effectuer plusieurs passages pour éliminer toutes les herbes.

Comment fonctionne le désherbeur électrique ?

Le désherbeur électrique est capable de produire un souffle de près de 600 ° C. Pour ce faire, il utilise une résistance d’une puissance de 1 500 W à 2 000 W. Cet appareil électrique ne produit donc aucune flamme. Par rapport à un désherbeur thermique à gaz, il dégage une chaleur moins importante. Néanmoins, cela le rend moins risqué pour les autres plantes du jardin.

L’avantage avec le désherbeur électrique, c’est qu’il ne nécessite aucun consommable contrairement au modèle thermique. Il suffit de le brancher sur secteur pour qu’il fonctionne. Malgré la puissance qu’il dégage, il n’est pas très énergivore. De plus, il a l’avantage d’être particulièrement silencieux. L’absence de combustible rend également son stockage plus simple et plus sûr.

Toutefois, le fait qu’il soit dépendant de l’électricité entraine quelques inconvénients. En outre, la présence du câble d’alimentation limite ses déplacements. Pour l’utiliser, il faut le placer quelques secondes au-dessus des mauvaises herbes. S’il faut répéter plusieurs fois cette opération, cela peut devenir pénible.

Désherbeur à gaz : avantages et inconvénients

Désherbeur thermique vs désherbeur électrique

Le désherbeur thermique à gaz fonctionne à l’aide de propane ou de butane. L’appareil a donc besoin d’une cartouche de combustible. Un désherbeur à gaz simple ne supporte qu’une cartouche. Cette dernière se place sur la poignée ou se transporte à l’aide d’un harnais. Il existe aussi des modèles accompagnés de chariots conçus pour transporter jusqu’à 3 cartouches de gaz.

Avec un désherbeur à gaz, aucun câble ne va entraver vos mouvements. Il permet ainsi de travailler avec plus de liberté contrairement au modèle électrique. Par ailleurs, il fonctionne à très haute température et lui suffit de 2 secondes pour éliminer une plante. Vous pouvez de ce fait vous occuper plus rapidement de vos mauvaises herbes. Néanmoins, il possède aussi quelques inconvénients.

La chaleur diffuse qui se dégage de sa buse est par exemple plus important comparée à celle d’un modèle électrique. Elle risque alors de ne pas uniquement s’attaquer aux mauvaises herbes. Si vous utilisez ce type de désherbeur thermique, pensez à porter un équipement de sécurité. Vous aurez moins de risques de vous brûler en touchant accidentellement la buse.

Par ailleurs, l’autonomie du désherbeur thermique est limitée. Lorsque la cartouche est vide, il faudra la remplacer. De plus, la consommation de gaz sur ce type d’appareil est relativement importante. Si vous deviez vous occuper d’une très grande surface, les dépenses à prévoir ne sont pas négligeables.

Et enfin, par rapport à un modèle électrique, le modèle à gaz est beaucoup plus bruyant.

Quel modèle choisir ?

Qu’il soit électrique ou à gaz, le désherbeur thermique fonctionne selon le même principe de désherbage. Le prix des deux modèles est par ailleurs sensiblement le même. Il est en effet possible d’obtenir un désherbeur électrique ou thermique à un prix compris entre 100 € et 200 €. Mais, ces modèles ont chacun leurs particularités.

Avec un modèle à gaz, vous devez par exemple prévoir des dépenses supplémentaires pour les bouteilles de gaz. Pour un modèle électrique, vous aurez surtout besoin de surveiller votre facture d’électricité. Néanmoins, pour un usage occasionnel, ces dépenses supplémentaires ne seront pas trop importantes. Peu importe le type d’appareil, le désherbeur thermique est toujours facile d’entretien. Le choix entre les deux modèles dépend de ce fait du style de désherbage qui vous convient.

Laisser un commentaire