Les caractéristiques des maisons japonaises traditionnelles

La maison japonaise traditionnelle est une maison à étages, dont les chambres, souvent au nombre de deux, ont un plancher recouvert de tatami. Dans les chambres, le tatami est posé à même le sol. La chambre de maître est appelée ō-tokonoma (御床の間) ou ō-ma (御間). Dans les chambres de taille moyenne, le tatami recouvre une partie seulement du sol.

La maison traditionnelle est construite à partir de la structure en bois appelée kikko-gumi (亀甲組). Cette structure est recouverte d’un revêtement composé de paille et de terre. Elle est construite par des artisans appelés kominka-shi (古民家師).

L’histoire de la maison japonaise traditionnelle

Le logement traditionnel japonais est un symbole de l’architecture japonaise qui a une longue histoire. Au fil des ans, les maisons traditionnelles japonaises ont évolué pour s’adapter à la vie quotidienne des Japonais. La façon d’entrer dans la maison, d’utiliser l’espace et les portes ont changé avec le temps.

Au Japon traditionnel, l’entrée de la maison était considérée comme un espace sacré. Les gens se déchaussaient avant d’entrer dans la maison, une pratique courante qui est toujours en vigueur de nos jours.

Les maisons japonaises traditionnelles sont souvent construites en bois, avec des portes coulissantes en papier japonais, appelées shoji. Ces portes ont été introduites au Japon depuis la Chine, et elles sont encore utilisées de nos jours. Les shoji permettent à la lumière naturelle de pénétrer dans la maison tout en offrant une intimité suffisante. Les portes coulissantes sont également pratiques, car elles ne prennent pas de place supplémentaire lorsqu’elles sont ouvertes.

L’utilisation de l’espace dans une maison traditionnelle japonaise est aussi importante. Les pièces sont séparées par des portes coulissantes pour permettre aux habitants de créer différents espaces selon leurs besoins.

intérieur maison japonaise traditionnelle

Tout savoir sur les maisons traditionnelles japonaises

La maison traditionnelle japonaise est caractérisée par une grande simplicité, une absence de décoration et une certaine rusticité. Elle se différencie de la maison occidentale par deux points essentiels :

  • L’absence de chambres ou de pièces.
  • L’absence de niveaux.

Au Japon, on reste au sol, on mange au sol, on dort au sol. Il n’y a donc pas de chambre à coucher, ni de cuisine, ni d’autre pièce. La maison est composée d’une seule grande salle, fermée sur la rue et ouverte sur le jardin par de grands panneaux coulissants.

Ces panneaux se rangent le long de la paroi extérieure de la maison. Cette grande pièce est divisée en espaces délimités par des paravents. Ils sont à leur tour décoré de peintures et d’estampes.

Dans la maison, on circule pieds nus ou avec des sabots. Les planchers sont recouverts de tatamis. Les tatamis sont des nattes de paille tressée, qui ont la particularité de se fondre dans l’espace et d’être confortables pour le corps. Les tatamis sont posés sur un plancher en bois, haut de quelques centimètres.

Ce plancher est d’une grande simplicité : des planches de sapin, jointes les unes aux autres. Les murs sont en bois et le plafond en papier. Tout est donc en bois et le papier est un élément de décoration des murs. Le papier, qui est une matière fragile, fait partie de la décoration. Il est fait main et recouvre parfois des parties du plafond, dont il masque les imperfections. La maison est chauffée par un foyer central, dont la fumée s’échappe par le toit.

à lire également :  Découvrez comment calfeutrer une baie vitrée efficacement !

Dans les maisons traditionnelles, on ne trouve pas de verre. Les fenêtres sont des papiers, qui laissent passer la lumière, mais en la filtrant, et qui laissent passer le vent. La maison japonaise est souvent ceinte d’une galerie protégée du soleil et de la pluie par un toit, souvent en paille.

La maison dispose habituellement d’un jardin, ou s’y trouve un bassin. Celui-ci est occasionnellement entouré de galets, afin de représenter la mer. Dans le jardin, on trouve des arbres et des fleurs.

La maison traditionnelle japonaise est donc conçue comme un élément de l’environnement, qui est le jardin. Le jardin et la maison forment un tout, et la maison est faite pour que l’on puisse contempler le jardin, ou se reposer à l’intérieur. La maison est en conséquence le lieu du repos, un lieu de retraite et de contemplation.

Quelques exemples de maisons traditionnelles japonaises en image

Magnifique maison japonaise traditionnelle avec une grande cour et des arbres autour

Maison Japonaise avec un mix traditionnelle et moderne

Maison Japonaise traditionelle avec porte vitrée en bois

intérieur maison traditionnelle au Japon avec meubles minimalistes

Entrée maison japonaise traditionnelle en bois

Si vous aimez découvrir ce type de maisons uniques et traditionnelles, nous vous encourageons à visiter notre article sur les maisons chinoises traditionnelles.

Le tatami

Le tatami est un revêtement de sol en paille de riz. Il sert aussi de matelas. Il est traditionnellement recouvert d’un tissu de coton appelé tatami-omote.

Le tatami peut être rangé le long du mur dans la pièce pour laisser plus de place à une activité comme le théâtre ou la danse. Il peut ensuite être remis en place si des invités arrivent.

Le tatami mesure environ 90 centimètres de largeur et 180 centimètres de longueur (parfois aussi 195 centimètres). Il a une épaisseur de 5 à 6 centimètres approximativement. On appelle une pièce de 6 tatamis (9 mètres carrés) rokujō (6畳) et une pièce de 4 tatamis (6 mètres carrés) yojō (4畳).

Il existe deux types de tatami : le tatami de cérémonie ou de cérémonie de thé (chaji) et le tatami de la vie quotidienne.

intérieur maison japonaise

Les caractéristiques de la maison japonaise traditionnelle

La maison traditionnelle japonaise est un symbole de l’architecture japonaise, célèbre pour ses innombrables caractéristiques. Construire une maison traditionnelle japonaise nécessite une attention particulière à la disposition de l’intérieur de la maison, au sol de la maison et à l’entrée de la maison.

À l’intérieur de la maison japonaise

L’intérieur de la maison traditionnelle du Japon est conçu pour être minimaliste et fonctionnel. Les murs sont souvent recouverts de papier de riz, offrant une lumière douce et naturelle à l’intérieur. Les pièces sont séparées par des shoji, qui permettent de maximiser l’utilisation de l’espace. Les meubles sont également simples et fonctionnels, tels que des futons pour dormir et des tatamis pour s’asseoir.

La salle de bain, une pièce importante dans la maison japonaise traditionnelle, est souvent équipée d’une baignoire en bois pour se détendre après une longue journée. Les toilettes, souvent séparées du reste de la maison, sont équipées d’un système de chasse d’eau à économie d’eau pour réduire la consommation.

Le sol de la maison

Le sol de la maison traditionnelle japonaise est recouvert de tatamis, des nattes en paille tissées qui sont douces et agréables au toucher. Les tatamis sont disposés dans des tailles standard pour permettre la flexibilité dans la disposition des pièces. Les habitants de la maison doivent enlever leurs chaussures avant d’entrer, ce qui est une pratique courante au Japon, pour maintenir la propreté et l’hygiène à l’intérieur.

à lire également :  Comment une cheminée ancienne peut transformer l'ambiance de votre maison ?

L’entrée de la maison

L’entrée de la maison traditionnelle japonaise, appelée genkan, est un espace de transition entre l’intérieur et l’extérieur. Les invités y enlèvent leurs chaussures et les rangent dans des étagères spéciales, avant de passer dans la maison elle-même. Le genkan est aussi un lieu de rangement pour les vêtements d’extérieur, les parapluies et autres accessoires.

magnifique paysage maison japonaise

Les matériaux utilisés dans la construction de la maison japonaise traditionnelle

La construction de la maison japonaise traditionnelle est basée sur des matériaux qui ont été choisis pour protéger la maison des intempéries, tout en offrant une esthétique élégante et intemporelle. Les matériaux utilisés pour construire une maison de style japonais sont naturels et durables.

Au Japon, la plupart des maisons de thé sont construites en bois, car ce matériau est facilement disponible et peut être rapidement réparé en cas de dommage. Le cèdre japonais, appelé Sugi, est le plus utilisé, car il est résistant à la pourriture et a une longue durée de vie.

Les murs intérieurs de la maison japonaise traditionnelle sont recouverts de papier de riz, appelé washi, qui laisse passer la lumière tout en offrant une certaine intimité. Les portes coulissantes en papier de riz, appelées shoji, sont aussi fabriquées à partir de ce matériau. Le washi est un matériau léger, mais résistant qui peut être facilement remplacé en cas de besoin.

Le toit est un élément important de la maison japonaise traditionnelle, et il est recouvert de tuiles en argile. Les tuiles en argile ont une longue durée de vie et sont résistantes aux catastrophes naturels. Elles protègent la maison des intempéries tout en offrant une belle apparence traditionnelle.

Le reste de la maison japonaise traditionnelle est généralement décoré avec des matériaux naturels tels que le bambou, la pierre et le fer forgé. Les portes et les fenêtres sont encadrées de bambou, offrant une apparence naturelle et élégante.

Les lanternes en pierre sont utilisées pour décorer l’extérieur de la maison, ajoutant une touche de sophistication à la maison japonaise traditionnelle.

maison de thé au Japon

La durabilité de la maison japonaise traditionnelle

La maison japonaise traditionnelle est un exemple parfait de durabilité et de respect de l’environnement. Les maisons japonaises traditionnelles sont conçues pour résister aux conditions météorologiques extrêmes, telles que les typhons et les tremblements de terre, grâce à leur construction en bois et à leur système de fondation unique.

Les maisons japonaises traditionnelles sont également très respectueuses de l’environnement, car elles sont construites avec des matériaux naturels durables, renouvelables et biodégradables. De plus, la construction de ces maisons utilise des techniques traditionnelles qui ont été transmises de génération en génération, ce qui permet de maintenir une tradition et un savoir-faire local.

Bien que les maisons japonaises traditionnelles aient été construites pour durer, elles nécessitent cependant un entretien régulier pour assurer leur durabilité à long terme. Les matériaux naturels peuvent se détériorer avec le temps et nécessitent une attention particulière pour éviter les dommages causés par les insectes et les moisissures.

maison de thé japonaise avec arbres et étang autour

La décoration intérieure de la maison japonaise traditionnelle

La décoration intérieure de la maison japonaise traditionnelle est empreinte d’une élégance simple et épurée, reflétant l’esthétique raffinée de la culture japonaise. Les vieilles maisons traditionnelles du Japon ont été décorées avec soin pour offrir un espace harmonieux et fonctionnel à ses habitants.

La plupart des maisons japonaises traditionnelles sont conçues pour offrir un espace de vie pratique et simple. Les intérieurs sont souvent ouverts, sans cloisons ni murs pour séparer les différentes pièces.

à lire également :  Pénurie de granulé de bois, faut-il faire des stocks ?

Les murs de la maison sont constitués de fusuma, des cloisons coulissantes qui peuvent être déplacées pour changer la configuration de la pièce.

Une caractéristique intéressante de la maison japonaise traditionnelle est sa capacité à donner une impression de grandeur malgré sa petite taille. La hauteur de la pièce est généralement plus élevée que dans les maisons occidentales, ce qui donne une impression d’espace.

Le style de décoration intérieure de la maison japonaise traditionnelle est influencé par les éléments naturels tels que l’eau, le feu, le bois et la pierre. Les écrans en papier de riz, les portes coulissantes et les panneaux en bois sont décorés avec des motifs délicats et subtils pour ajouter une touche artistique et élégante à l’espace intérieur. Les couleurs utilisées dans la décoration intérieure sont généralement neutres et apaisantes, avec des teintes de blanc, de beige et de gris.

Contrairement à la maison japonaise traditionnelle, la maison moderne au Japon est souvent conçue avec des matériaux et des styles de décoration différents. Cependant, la simplicité et l’élégance de la décoration intérieure de la maison japonaise traditionnelle continuent d’inspirer de nombreux designers d’intérieur et amateurs de décoration à travers le monde.

maison japonaise avec arbres autour

Les jardins dans la maison japonaise traditionnelle

Les jardins sont un élément clé de la culture japonaise, et cela est particulièrement vrai pour les maisons traditionnelles du Japon. Dans une maison typique japonaise, le jardin est souvent considéré comme une extension de la maison elle-même. Les jardins sont conçus pour être contemplatifs et pour refléter la beauté naturelle du paysage japonais.

Contrairement aux maisons de style occidental qui ont tendance à avoir un jardin à l’arrière de la maison, le jardin des maisons traditionnelles du Japon est souvent situé à l’avant de la maison. Cette disposition est destinée à accueillir les invités et à créer une ambiance paisible dès l’entrée de la maison. Les jardins japonais traditionnels sont conçus autour d’un étang ou d’un cours d’eau, ce qui crée une ambiance relaxante et apaisante.

Dans une maison de ville japonaise moderne, l’espace est souvent limité, ce qui signifie que le jardin peut être plus petit que dans une maison traditionnelle. Cependant, même dans un espace restreint, les jardins sont toujours considérés comme importants, et les concepteurs de maisons de ville cherchent à intégrer un petit jardin dans la conception de la maison.

maison typique japonaise

Les changements dans la conception de la maison japonaise traditionnelle au fil du temps

Au fil du temps, la conception de la maison au Japon a subi des changements significatifs, reflétant les évolutions sociales et économiques de la société japonaise.

La maison japonaise traditionnelle, également appelée maison typique japonaise, est construite en bois et repose sur des piliers en bois. Ces maisons traditionnelles japonaises sont souvent conçues pour être en harmonie avec la nature environnante, avec des jardins et des étangs soigneusement aménagés.

Aujourd’hui, le foyer japonais a subi des changements significatifs. Avec l’urbanisation croissante du Japon, les maisons individuelles sont devenues plus petites et plus compactes, avec une utilisation plus intensive de l’espace. Les maisons japonaises modernes sont construites en béton et en acier, avec des murs extérieurs en verre et en acier inoxydable. Les tatamis traditionnels ont été remplacés par des sols en bois, en pierre ou en béton.

Malgré ces changements, cependant, la tradition de la maison de thé japonaise, avec son style traditionnel et minimaliste, a perduré.

Dernière mise à jour du contenu le mars 16, 2023 par

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *