La maison japonaise traditionnelle

La maison japonaise traditionnelle est une maison à étages, dont les chambres, souvent au nombre de deux, ont un plancher recouvert de tatami. Dans les chambres, le tatami est posé à même le sol. La chambre de maître est appelée ō-tokonoma (御床の間) ou ō-ma (御間). Dans les chambres de taille moyenne, le tatami recouvre une partie seulement du sol.

La maison traditionnelle est construite à partir de la structure en bois appelée kikko-gumi (亀甲組). Cette structure est recouverte d’un revêtement composé de paille et de terre. Elle est construite par des artisans appelés kominka-shi (古民家師).

Tout savoir sur les maisons traditionnelles Japonaises

La maison traditionnelle japonaise est caractérisée par une grande simplicité, une absence de décoration et une certaine rusticité. Elle se différencie de la maison occidentale par deux points essentiels :

  • L’absence de chambres ou de pièces.
  • L’absence de niveaux.

Au Japon, on reste au sol, on mange au sol, on dort au sol. Il n’y a donc pas de chambre à coucher, ni de cuisine, ni d’autre pièce. La maison est composée d’une seule grande salle, fermée sur la rue et ouverte sur le jardin par de grands panneaux coulissants.

Ces panneaux se rangent le long de la paroi extérieure de la maison. Cette grande pièce est divisée en espaces délimités par des paravents. Ils sont à leur tour décoré de peintures et d’estampes.

Dans la maison, on circule pieds nus ou avec des sabots. Les planchers sont recouverts de tatamis. Les tatamis sont des nattes de paille tressée, qui ont la particularité de se fondre dans l’espace et d’être confortables pour le corps. Les tatamis sont posés sur un plancher en bois, haut de quelques centimètres.

Ce plancher est d’une grande simplicité : des planches de sapin, jointes les unes aux autres. Les murs sont en bois et le plafond en papier. Tout est donc en bois et le papier est un élément de décoration des murs. Le papier, qui est une matière fragile, fait partie de la décoration. Il est fait main et recouvre parfois des parties du plafond, dont il masque les imperfections. La maison est chauffée par un foyer central, dont la fumée s’échappe par le toit.

Dans les maisons traditionnelles, on ne trouve pas de verre. Les fenêtres sont des papiers, qui laissent passer la lumière, mais en la filtrant, et qui laissent passer le vent. La maison japonaise est souvent ceinte d’une galerie protégée du soleil et de la pluie par un toit, souvent en paille.

La maison dispose habituellement d’un jardin, ou s’y trouve un bassin. Celui-ci est occasionnellement entouré de galets, afin de représenter la mer. Dans le jardin, on trouve des arbres et des fleurs.

La maison traditionnelle japonaise est donc conçue comme un élément de l’environnement, qui est le jardin. Le jardin et la maison forment un tout, et la maison est faite pour que l’on puisse contempler le jardin, ou se reposer à l’intérieur. La maison est en conséquence le lieu du repos, un lieu de retraite et de contemplation.

Quelques exemples de maisons traditionnelles Japonaises en image

Maison Japonaise traditionelle 1

Maison Japonaise traditionelle 2

Maison Japonaise traditionelle 3

Maison Japonaise traditionelle 5

Si vous aimez découvrir ce type de maisons uniques et traditionnelles, nous vous encourageons à visiter notre article sur les maisons chinoises traditionnelles.

Le tatami

Le tatami est un revêtement de sol en paille de riz. Il sert aussi de matelas. Il est traditionnellement recouvert d’un tissu de coton appelé tatami-omote.

Le tatami peut être rangé le long du mur dans la pièce pour laisser plus de place à une activité comme le théâtre ou la danse. Il peut ensuite être remis en place si des invités arrivent.

Le tatami mesure environ 90 centimètres de largeur et 180 centimètres de longueur (parfois aussi 195 centimètres). Il a une épaisseur de 5 à 6 centimètres approximativement. On appelle une pièce de 6 tatamis (9 mètres carrés) rokujō (6畳) et une pièce de 4 tatamis (6 mètres carrés) yojō (4畳).

Il existe deux types de tatami : le tatami de cérémonie ou de cérémonie de thé (chaji) et le tatami de la vie quotidienne.

Laisser un commentaire