Attestation d’hébergement, modèles de lettre

Modele d'attestation hebergement

 

Pour une personne non-locataire ou non-propriétaire, une lettre d’attestation d’hébergement est un document indispensable. En effet, elle est nécessaire pour réaliser les démarches administratives telles que la demande de titre de séjour. Il s’agit d’un document officiel à rédiger en respectant quelques règles.

Que doit contenir une attestation d’hébergement ?

L’attestation d’hébergement, ou de domicile, sur l’honneur est une lettre de déclaration sur l’honneur effectuée par une personne tierce qui se charge de vous héberger. Cette personne peut être l’ami ou un membre de la famille de l’individu hébergé. Elle doit ainsi indiquer dans ce document, qu’elle vous loge à titre gratuit dans un lieu donné. C’est une lettre écrite par l’hébergeant de son plein gré à la demande de la personne hébergée. En principe, elle s’obtient de manière gratuite.

La lettre de déclaration est facile à rédiger étant donné qu’elle ne suit pas un protocole strict. Pour être valide, l’attestation doit cependant comporter un certain nombre d’indications concernant l’identité de la personne hébergée, le lieu de résidence de l’hébergeant, etc. Sur ce certificat doivent de ce fait figurer le nom, le prénom et la date de naissance de l’hébergeant et ceux de la personne hébergée. L’adresse du logement de l’hébergeur doit logiquement être présente. Ensuite, il faut indiquer la date de début de l’hébergement. La date de rédaction de l’attestation doit aussi figurer cette lettre sur l’honneur. Et enfin, une signature de l’hébergeant servira de justificatif sur l’authenticité de la lettre d’hébergement.

En théorie, ce document a une durée de validité d’un an que la personne y élise domicile en tant que résidence principale ou non. Néanmoins, dans la plupart des cas, les différentes administrations vous demanderont une attestation de moins de trois mois. Heureusement, il est actuellement très facile d’en obtenir une dans un court délai.

Comment valider l’attestation d’hébergement ?

Dans de nombreuses démarches administratives, la demande d’un justificatif de domicile est obligatoire. C’est par exemple le cas pour un contrat d’assurance ou lors d’une demande de carte grise. Si vous n’avez pas de logement, il vous est logiquement impossible de fournir un justificatif d’hébergement ou de résidence. Vous aurez dans ce cas besoin d’une lettre d’attestation de l’hébergeant lorsque vous recevez le domicile gratuitement.

Néanmoins, cette lettre d’attestation d’hébergement seule n’est pas suffisante au moment d’effectuer une démarche administrative. Il vous faut également le justificatif de domicile de la personne qui vous héberge. Ce justificatif peut être une facture d’énergie adressée à son domicile de résidence principale, une quittance de loyer avec son nom et prénom, une copie du titre de propriété ou autres. Les informations rédigées dans l’attestation doivent ainsi correspondre à celles présentes sur le justificatif. Et enfin, la photocopie d’une pièce d’identité de l’hébergeant sera aussi nécessaire. À noter qu’une attestation d’hébergement rédigée sur l’honneur est différente d’une lettre d’attestation d’accueil. En effet, cette dernière intervient uniquement si l’hébergé vient de l’étranger.

Comment rédiger l’attestation d’hébergement ?

Une attestation d’hébergement ou certificat d’hébergement n’a pas nécessairement besoin d’être longue. L’essentiel est qu’elle contienne les informations importantes mentionnées précédemment (adresse de résidence, identité de l’hébergeant et de l’hébergé, etc.). Pour ne pas faire d’erreur, vous pouvez d’ailleurs utiliser ou vous inspirer d’un modèle de lettre accessible en ligne. Il est possible de copier ce modèle d’attestation d’occupation de logement comme tel en vous servant des informations qui vous concernent. Des modèles de lettres au format Word ou PDF sont même disponibles et peuvent être complétés et imprimés sans problème.

Pour les personnes ayant une situation plus compliquée, il se peut que même l’attestation d’hébergement soit impossible. Dans ce cas, il faudra effectuer une demande de domiciliation auprès d’un organisme agréé. Vous pouvez consulter le prix du service en ligne, car généralement, il n’est pas gratuit. Cela permet d’obtenir une adresse postale chez un hébergeant, et cela, de manière légale.

Laisser un commentaire