Rénovation électrique, les diverses réparations possibles

Une rénovation électrique peut être requise dans de nombreuses situations. C’est par exemple le cas lorsque vous souhaitez effectuer des travaux de réagencement des divers équipements électriques de votre intérieur. Cette rénovation en électricité se fait en respectant la norme NF C15-100 et peut inclure un grand nombre de travaux.

L’installation de luminaire

Le confort d’un intérieur dépend en partie de la luminosité dont il profite. Ainsi, chaque pièce d’une maison doit comporter un éclairage principal. Cependant, il est parfois possible d’utiliser plus d’une source de lumière pour obtenir un confort optimal. Ainsi, le remplacement d’un éclairage principal par des luminaires LED est un projet de rénovation électrique courant.

Les travaux de rénovation impliquent la mise en place d’un nouveau réseau en électricité traversant le plafond, mais aussi les murs. L’opération à effectuer dans votre logement va aussi conduire à l’installation de nouveaux interrupteurs. Sur ce point, vous aurez le choix entre un interrupteur classique, à double allumage ou des installations va-et-vient.

Un interrupteur à double allumage permet de commander deux sources de lumière différentes. Un système avec des interrupteurs va-et-vient va quant à lui vous autoriser à contrôler une source de lumière à partir de deux installations électriques différentes.

L’ajout ou le déplacement d’un équipement électrique

Lorsqu’un équipement électrique doit être déplacé, cela entraine parfois le déplacement de sa prise d’alimentation murale. En effet, cette solution vous évite de faire traverser des rallonges électriques à travers une pièce. Le déplacement de prises peut toutefois impliquer des travaux importants.

En effet, avec un circuit électrique encastré dans un mur, il faut d’abord l’en déloger. La saignée creusée pour l’ancien circuit sera colmatée. Une nouvelle saignée sera ensuite tracée sur le mur jusqu’au nouvel emplacement de la prise. Pour dissimuler les fils électriques sur un mur, vous pouvez doubler le mur ou utiliser des plinthes électriques. Cela vous évitera de réaliser des travaux de maçonneries compliquées surtout si vous habitez dans un appartement.

La rénovation des divers équipements de confort

Dans une maison, les équipements de chauffage sont nécessaires pour profiter d’une atmosphère chaleureuse. Ces équipements peuvent être alimentés à partir de différentes sources dont l’électricité. En vue de maintenir un bon confort intérieur tout en réduisant vos dépenses, la rénovation du chauffage électrique peut être utile après avoir effectué un diagnostic au préalable.

Vous avez généralement le choix entre différents types de chauffage électrique. D’abord, le radiateur est un appareil qui peut fonctionner par convection, radiation, inertie ou accumulation. Ensuite, vous avez le plancher chauffant qui est un dispositif plus efficace que le chauffage par convection. Et enfin, il y a les chaudières électriques qui permettent de chauffer l’eau.

La ventilation est un autre système électrique qui peut nécessiter une rénovation. Une VMC assure l’aération et la qualité de l’air de votre intérieur. Cependant, le confort obtenu dépend du type de ventilation que vous installez. Une VMC classique est par exemple moins onéreuse, mais se contente de renouveler l’air dans une pièce. En passant à un modèle hygroréglable et auto réglable, vous pouvez profiter d’un système autonome qui surveille également l’humidité de l’air.

Le remplacement du tableau et du compteur électrique

En général, cette opération n’est nécessaire que lors de la rénovation électrique d’un logement ancien par un professionnel en électricité. Le tableau électrique est l’élément par lequel passent tous les circuits électriques d’une maison. Le coût de son remplacement est estimé entre 700 € et 2 300 €, main d’œuvre comprise. Cet écart de prix s’explique par différents facteurs. N’hésitez pas à demander un devis chez un électricien professionnel pour avoir les détails des travaux et les tarifs appliqués. En effet, un tableau électrique peut être vendu vide ou avec divers équipements (compteur, câbles et fils en tout genre, disjoncteur, gaine technique…).

Le passage à la domotique

Actuellement, la domotique semble être une composante incontournable du logement moderne. Elle permet en effet d’automatiser certaines tâches récurrentes en vue de vous faciliter le quotidien. Elle peut aussi vous aider à mieux contrôler votre consommation en électricité, dans le respect des normes BBC. L’ajout d’objets intelligents est donc une option envisageable si vous voulez rénover l’installation dans votre appartement ou maison.

Parmi les objets connectés courants figurent les prises, les interrupteurs, les appareils électroniques et le système d’éclairage intelligents. Cependant, il existe des objets bien plus variés qui peuvent être intégrés dans le système domotique. Il y a par exemple les volets de fenêtre intelligents, les ouvertures automatisées, etc. Certains de ces équipements sont faciles à installer. C’est le cas des lampes intelligentes. Dans le cadre d’une rénovation, il est malgré tout recommandé de faire appel à un électricien spécialiste de la domotique.

Un remplacement intégral

Pour les logements anciens, rénover intégralement les équipements et les installations électriques est souvent nécessaire. Cela permet en effet de profiter d’une installation respectant les normes. Cette rénovation complète implique le remplacement des fils et des câbles, des gaines, des équipements divers, du tableau, du disjoncteur et du compteur et autres. Avant de l’effectuer, un diagnostic par un électricien qualifié est nécessaire.

En demandant un devis, vous saurez quels sont les travaux, les tarifs du professionnel et les dépenses à prévoir. Sachez toutefois qu’une rénovation complète peut coûter jusqu’à 200 €/m² lorsqu’elle comprend une mise en sécurité ou la remise en l’état partielle ou en totalité de l’installation électrique.

Laisser un commentaire