Ma piscine est-elle légale : les normes qu’il faut connaître

Une piscine peut être une excellente source de loisir, mais elle peut aussi être dangereuse, surtout pour les enfants lorsqu’elle n’est pas aux normes. Vous devez respecter par conséquent ces dernières afin de vous assurer que votre piscine dispose d’un bon niveau de sécurité. Le non-respect de ces différentes normes peut conduire à de regrettables accidents ainsi qu’à une lourde amende.

Pourquoi sécuriser une piscine ?

La sécurisation d’une piscine est essentiellement nécessaire dans le but de protéger les jeunes enfants contre les noyades accidentelles. En effet, un enfant qui ne sait pas encore nager peut facilement se noyer dans une piscine si ses parents ne sont pas attentifs. Pour prévenir ce type d’accident, l’Association Française de Normalisation a mis en place différentes règles de sécurisation.

Une piscine enterrée ou semi-enterrée doit de ce fait disposer d’au moins un système de sécurisation. Il peut s’agir d’une alarme, d’une couverture de sécurité, d’une clôture ou d’un abri de piscine. Pour chacun de ces dispositifs, il est possible de choisir entre différents modèles. Les alarmes de piscines peuvent par exemple être immergées ou installées en surface. Toutefois, le dispositif choisi devra répondre à différentes normes.

Les piscines en kit et le terrassement

Les piscines en kit sont de plus en plus répandues étant donné la simplicité d’installation qu’elles offrent. Mais tout comme les piscines classiques, elles doivent obéir à une norme (la norme NF P90-302). Cette dernière ne s’applique que sur les piscines de plus de 0,85 m de hauteur et de plus de 8 m² de surface.

Cette norme définit différentes caractéristiques que devra respecter la piscine (les matériaux, résistance à l’éclatement, la filtration, etc.). Pour être certains d’avoir une piscine respectant cette norme, vous devez bien choisir le professionnel que vous consultez pour l’achat et l’installation du kit.

Par ailleurs, qu’elle soit en kit ou non, une piscine enterrée aura besoin d’un terrassement répondant à la norme AC P90-322. Parmi les règles à respecter selon cette dernière, la dimension du terrassement doit être supérieure à celle de la piscine avec des écarts de 10 à 50 cm afin d’accueillir les accessoires. Sur les sols fragiles, il faudra effectuer une excavation plus importante et une consolidation sera toujours nécessaire pour stabiliser la construction. Si vous souhaitez en apprendre plus sur les plages de piscine, nous avons une page dédiée à ces dernières.

Les alarmes et les barrières

Si vous décidez d’installer une alarme de piscine, celle-ci devra répondre à la norme NF P90-307. Selon cette norme, l’alarme doit avoir une puissance sonore suffisamment élevée afin que vous puissiez l’entendre depuis l’intérieur de votre habitation. L’alarme doit par ailleurs être capable de fonctionner en tout temps, même face à des conditions extrêmes (de -25 °C à 75 °C).

Piscine aux normes

Elle doit également être conçue de manière à éviter qu’un enfant puisse l’activer ou la désactiver tout en étant capable de s’activer lorsque personne n’utilise la piscine. Et enfin, il est nécessaire qu’elle dispose d’un voyant qui indique son éventuelle défaillance.

Pour le cas d’une barrière pour piscine, il faut respecter la norme NF P90-306. Afin d’ancrer solidement la barrière, celle-ci doit être installée uniquement sur un sol solide. Elle doit avoir une hauteur de plus de 1,22 m, une garde au sol de moins de 25 mm et un espacement de 45 à 102 mm entre les barreaux.

Dans le but d’y accéder, il est exigé que le portillon s’ouvre de l’extérieur et doit aussi disposer de deux systèmes d’ouverture différents. La barrière doit en plus être placée à au moins 1 m du bassin et à plus de 1,10 m de tout autre élément (fenêtre, muret, etc.). Et enfin, il est indispensable qu’elle soit suffisamment solide pour résister à des chocs de plus de 50 kg.

Les abris et les couvertures

En plus de prévenir contre les noyades accidentelles, les couvertures de piscines (et les volets) peuvent aussi servir à protéger la piscine contre d’éventuelles chutes de débris. Si vous souhaitez installer ce type de dispositif, il faudra vous référer à la norme NF P90-308. La couverture doit ainsi être capable de supporter le poids d’un adulte de 100 kg.

Les points d’ancrage de la couverture devront rester en dessous de 25 mm et il est indispensable qu’ils supportent des chocs équivalents à plus de 50 kg. La couverture doit également ne comporter aucun élément susceptible de blesser un enfant qui tenterait de s’introduire dans la piscine. Pour le cas d’un volet mobile présentant un système électrique, cachez le bouton de commande pour qu’il ne soit pas à la portée des enfants. Vous aurez par ailleurs besoin d’un certificat de conformité émanant du professionnel ayant procédé à son installation.

Les abris de piscine sont, quant à eux, soumis à la norme NF P90-309. Pour respecter cette norme, un abri doit disposer d’une structure suffisamment solide pour assurer la sécurité des baigneurs. Il est obligatoire qu’il ait la capacité de résister à des vents de 120 km/h et de supporter la neige à 60 kg/m². L’entrée de l’abri doit être conçue de manière à éviter qu’un enfant ne puisse le contourner facilement.

Les autres normes

Des normes existent pour tous les éléments relatifs à une piscine. Ainsi, les pièces à sceller devront par exemple obéir à la norme NF P90-326. Il s’agit d’éléments tels que la bonde de fond, les skimmers, la prise balai, le projecteur et la buse de refoulement.

La norme prévoit que les skimmers disposent d’un couvercle, d’un raccord, d’une fouille, d’un calage PVC (diamètre 53) et d’une surverse (diamètre 50). Le projecteur alimenté à 12 V quant à lui, va se situer entre 4,5 ou 5 m au-dessus de la piscine.

Concernant les autres éléments pour la sécurité de la piscine. Le réseau hydraulique doit répondre à la norme AC P90-325, les margelles et les plages de piscine sont soumises à la norme AC P90-322. Et enfin, les liners et les membranes PVC armés se conforment à la norme NF T54-802.

Étant donné la multitude de normes à respecter pour l’installation d’une piscine, l’intervention d’un professionnel tel qu’un architecte peut être utile. Ce dernier peut d’ailleurs vous aider et vous informer sur le PLU que vous devez respecter. Il peut aussi vous aider si des déclarations de travaux sont nécessaires.

Laisser un commentaire