Piscine hors sol à débordement en béton, comment la construire ?

Qui n’a jamais rêvé d’avoir une piscine à débordement chez lui. Ce type de piscine, on la trouve surtout dans les maisons de gens célèbres et dans les films. Il faut dire qu’elle donne de l’esthétique et de la valeur à un logement. C’est aussi un lieu de loisir et de détente sans pareil lorsque la saison estivale arrive.

De nos jours, ce type de construction ne se destine plus seulement aux maisons de gens riches. La piscine en béton à débordement est de plus en plus accessible. Si vous souhaitez en avoir une, il est indispensable de connaître comment on construit ce type de piscine.

Ce qu’il faut connaître sur la piscine à débordement en béton avant d’en construire

Avoir une piscine à débordement chez soi, c’est choisir le confort haut de gamme. Ce type de bassin est également appelé piscine avec des bordures humides étant donné que sur l’un de ses côtés, la piscine ne présente pas de mur. Ce qui va permettre le débordement de l’eau. Sur ce côté sans mur de la piscine à débordement, l’eau va aussi tomber en cascade et permet au baigneur d’avoir une vue agréable et sans obstacle.

Si la piscine est installée dans une zone où la nature est reine, le baigneur appréciera une vue idyllique sur un paysage naturel et paisible. En ville, la piscine à débordement offre une vue magnifique sur le paysage urbain. Quel que soit l’endroit où la piscine à débordement hors sol est installée, sa configuration concourt à bénéficier d’un endroit de détente d’exception et d’un bassin qui offre la quiétude de l’esprit à tout moment.

Généralement, on retrouve ce type de construction dans les :

  • Établissements hôteliers haut de gamme, surtout au niveau du toit,
  • Enseignes de spas haut de gamme,
  • Maisons de personnalités célèbres et fortunées.

Actuellement, tout le monde peut avoir ce type de piscine installé dans son jardin. En effet, avec les recherches et la technologie moderne, il est devenu possible de construire et d’installer une piscine à débordement chez soi, mais en mode hors-sol.

Pourquoi installer une piscine hors-sol chez soi ?

Auparavant, les piscines en béton à débordement se présentaient seulement sous une forme enterrée ou semi-enterrée. Ce qui justifiait son prix. De nos jours, il est possible de construire une piscine à débordement en béton et hors-sol qui est beaucoup plus accessible en termes de prix.

On notera également qu’en hors-sol, la piscine à débordement en béton prend beaucoup moins de place. C’est-à-dire qu’il est devenu possible même pour une propriété qui fait quelques centaines de m² de bénéficier des bienfaits qu’apportent ce type de piscine.

Une piscine hors-sol en béton et à débordement, d’un point de vue esthétique, est également agréable à regarder. De plus, en vous baignant dans le bassin, vous profiterez de la vue et du paysage.

Et enfin, on peut toujours se baigner et nager en toute sécurité dans une piscine à débordement en hors sol. En effet, même si le mur où le débordement de l’eau se constate est moins élevé que les autres, sa construction demande l’application d’une technique de construction particulière. On doit avoir un angle et une pente spécifique sur cette partie de la piscine, permettant d’avoir l’effet de cascade sans nuire à la sécurité des baigneurs.

Piscine hors sol à débordement en béton

Les phases de construction d’une piscine hors sol en béton à débordement

Afin de réussir la construction de sa piscine à débordement hors sol en béton, il est important de considérer ces quelques étapes. Elles permettent de réaliser une piscine respectueuse des normes.

La phase d’étude du sol

Le sol où va se trouver la piscine doit faire l’objet d’une étude avant la construction du bassin. Durant cette étude, les techniciens vont déterminer si le terrain a la capacité de supporter le poids de la piscine à débordement en béton ou non.

Il faut également définir la nature du sol, car tous les types de sols ne peuvent pas accueillir ce genre de construction. Pour une piscine hors sol à débordement et faite en béton, il faut un sol calcaire. On notera également que le terrain doit présenter une légère pente. La construction de ce type de bassin sur un sol argileux est à éviter.

Une fois l’étude du terrain réalisée, les propriétaires doivent faire une demande de permis de construire à la mairie avant de procéder à la construction.

La phase de fondation

Dans cette étape de la construction, les techniciens vont procéder au coulage du béton. Il faut noter que deux bassins seront nécessaires. En effet, on a en hauteur un bassin principal avec mur à débordement. Le second bassin se trouve un peu en dessous du mur avec débordement. Il va réceptionner l’eau issue du premier bassin.

Par ailleurs, c’est aussi durant cette phase que constructeurs vont consolider les parois de la piscine.

La phase de construction proprement dite

Cette phase constitue la dernière étape de la construction. Après l’écoulement du béton pour les deux bassins, il faudra continuer par la construction. Le premier bassin doit être réalisé pour qu’il permette la baignade en toute sécurité. Le second va accueillir le système de filtration.

Les constructeurs vont également faire en sorte que le débordement de l’eau soit bien régulier. Il en est de même pour le renouvellement de l’eau filtrée vers le premier bassin. Il est également important de bien calculer la dimension des deux bacs. Elle doit être proportionnelle au débit du filtre. Le calcul considère aussi le volume de la tuyauterie de filtration ainsi que le niveau de fréquentation de la piscine.

Laisser un commentaire