Travaux VRD : Les normes à respecter pour les acteurs du BTP

Les VRD incluent tous les travaux de raccordements inhérents à une construction, depuis le terrassement jusqu’aux travaux de voirie en passant par l’assainissement et la mise en place des divers réseaux (alimentation et évacuation). Ils consistent à préparer un terrain de manière que celui-ci puisse recevoir par la suite une construction aussi bien dans le cadre des travaux publics que privés. Les VRD succèdent souvent aux gros œuvres, mais ils peuvent aussi précéder la fondation. Toutefois, ils sont soumis à des réglementations et des normes que les acteurs du BTP se doivent de respecter.

Les normes de base

Les acteurs du BTP qui réalisent les travaux de VRD sont soumis à des normes de base impliquant l’utilisation de plans VRD et de dessins précis. Ils sont dans l’obligation de se conformer à une terminologie de base destinée justement à garantir la parfaite réalisation des travaux. L’emploi de codes couleur est également un impératif qui se doit d’être respecté scrupuleusement. Cela étant afin de faciliter par la suite la réalisation de travaux de réparation éventuels dans le futur.

Assigner des couleurs différentes à chacun des réseaux qui composent les canalisations permet d’ailleurs de les distinguer les uns des autres. Conformément à cette norme de base, les arrivées d’eau doivent être représentées en bleu sur le plan. Le rouge sera dédié à l’électricité tandis que le marron va désigner les travaux d’assainissement. Les réseaux de télécommunication seront représentés en vert et enfin, le jaune est représentatif des réseaux du gaz.

Si vous souhaitez casser un mur porteur, nous vous invitons à aller lire notre page sur le sujet.

Les normes liées à l’exécution des travaux et les normes de conception

L’exécution des travaux VRD en eux-mêmes est également soumise à différentes normes, dont le respect et l’application des règles de calculs relatifs aux installations diverses. Dans le cas de la tuyauterie par exemple, les profondeurs minimales autorisées pour les réseaux sont dictés par la norme NF P 98-331. Conformément à cette dernière, les canalisations doivent être ensevelies à une profondeur de plus de 80 cm. Il est aussi impératif que cet ensevelissement puisse supporter une pression supérieure à 4 bars. Concernant les canalisations présentes sous les trottoirs, l’ensevelissement est préconisé à 60 cm.

VRD Normes

D’autre part, des normes de mise en œuvre conditionnent la bonne exécution des travaux VRD. Les acteurs du BTP en charge de ces derniers sont notamment dans l’obligation de se conformer à des distances normalisées. La norme NF P 98-332 dicte les règles de distanciation à suivre concernant la mise à place des raccordements. Ces derniers doivent de ce fait être espacés d’au moins 20 cm les uns des autres.

Concernant les travaux de télécommunication ou d’électricité, l’installation des réseaux de raccordement doit impérativement s’effectuer à partir de 60 cm dans le sol. Pour ce qui est de l’enfouissement du réseau de distribution d’eau potable, une profondeur d’au moins 1 m dans le sol est recommandée.

Les normes d’ouvrage

Il faut savoir que les travaux VRD sont astreints à des réglementations législatives, arrêtés ou décrets relatifs à la sécurité et la santé des usagers. C’est par exemple le cas de la réglementation parasismique relative au bâtiment et dont le but est de protéger les vies humaines contre les éventuels risques ou dangers sur les constructions.

Selon les types de travaux engagés, la loi relative à l’eau ou encore celles se rapportant à la protection de l’environnement sont susceptibles d’être astreintes aux VRD. En effet, les travaux de raccordements à l’eau doivent s’effectuer dans le respect des lois en vigueur et sur lesquelles les acteurs des travaux de VRD sont tenus de s’informer.

D’autre part, dans le cadre de l’exécution des travaux, les professionnels concernés sont dans l’obligation de suivre des normes de mises en œuvre spécifiques aux produits utilisés ainsi que des normes de prestation de services.

Les normes NF DTU relatent notamment des conditions contractuelles et techniques indispensables à la bonne réalisation des ouvrages. Ces normes ont pour vocation de décrire à la fois les produits à utiliser ainsi que la manière de les employer. En revanche, les normes NF DTU ne spécifient aucunement les performances desdits produits.

Et enfin, la norme NF P 03-001 qui est surtout relative aux marchés privés doit aussi s’appliquer dans les travaux VRD. Elle porte principalement sur des règles d’édification telles que les agencements constructifs, la justification ou encore le dimensionnement des ouvrages.

1 réflexion au sujet de « Travaux VRD : Les normes à respecter pour les acteurs du BTP »

  1. Bonjour,.
    Est il possible d´avoir la norme des canalisations ( egout – eau elec)
    dans une proprieté passage vehicules
    Merci

    Répondre

Laisser un commentaire