Fondations sur pieux : quelle est leur importance ?

Les fondations sur pieux offrent plus de sécurité à une construction. Elles présentent aussi de nombreux avantages pour une maison, ce qui explique leur popularité. Si ce type de fondation vous intéresse, voici les points importants à savoir sur le sujet.

Quand est-ce que la fondation sur pieux est nécessaire ?

La fondation sur pieux appartient à la catégorie des fondations profondes sur une maison. Elle permet de protéger la construction contre les dommages que peuvent causer les couches superficielles du sol. Son utilisation est recommandée dans diverses situations.

Elle s’avère par exemple pratique dans l’application d’une technique de construction sur un terrain en pente. Grâce à elle, les travaux de terrassement à réaliser sont limités. La construction sur roc devient aussi possible, mais uniquement pour les maisons de petite taille.

Une fondation sur pieux convient également aux constructions sur un sol meuble ou des sols argileux. En effet, grâce à ce type de fondation, le type de sol présent n’affecte pas la construction. Il faut par ailleurs remarquer que les fondations sur pilotis sont très proches des fondations sur pieux. La construction sur pilotis vise en général à construire un bâtiment ou une maison en surélévation. Pour cela, elle nécessite l’emploi de pieux. Avec une fondation sur pieux classiques, la construction du bâtiment ne profite d’aucune surélévation particulière.

Les avantages et inconvénients de ce type de fondation

Choisir des fondations sur pieux pour votre maison vous octroie quelques avantages. D’abord, les travaux à entreprendre seront limités. En effet, il n’est pas nécessaire d’effectuer un terrassement complet. Il faudra uniquement s’occuper de l’emplacement de chaque pieu. Une fois en place, les pieux pourront ensuite accueillir la structure.

Des travaux limités impliquent souvent moins de coûts. Néanmoins, les économies réalisées dépendront uniquement du type de pieu utilisé. Il est par ailleurs possible de mettre en œuvre ce type de fondation sur n’importe quel type de sol.

Les inconvénients existent, mais ils concernent surtout les constructions sur pilotis. D’abord, il y a l’isolation du plancher qui n’est pas simple à réaliser sur une construction sur pilotis. Les conduits qui passent en dessous de la maison sont également exposés au gel. Afin de limiter ce type de problème, il suffit de couvrir les fondations sur pilotis. Sachez toutefois que le prix une maison bâtie sur des fondations sur pilotis aura du mal à augmenter au fil des années.

Les différents types de pieux

Il est possible de réaliser une fondation sur pieux à partir de différents types d’éléments. D’abord, il y a les pieux préfabriqués qui ont des structures en métal ou en acier, en béton ou en bois. Ce sont des éléments à enfoncer dans le sol par battage ou par vibrofonçage. À noter que l’utilisation du bois est rare étant donné ses nombreuses limitations.

Le battage consiste à enfoncer les pieux dans le sol, jusqu’à une profondeur déterminée à l’aide d’une machine spécifique. L’enfoncement par vibration permet quant à elle d’enfoncer le pieu à l’aide de vibrations. L’enfoncement hydraulique est une autre solution envisageable. Elle fait appel à un vérin hydraulique associé à une mâchoire métallique.

Ensuite, il y a les pieux qui doivent être coulés sur place et qui sont donc en béton armé. Une excavation est effectuée et une armature est posée avant de couler le béton. D’une manière générale, le coulage peut se faire avec ou sans le maintien des parois.

En ce qui concerne les micro-pieux, ils ne se différencient des pieux que par la charge qu’ils peuvent supporter. En général, un micro-pieu sert uniquement à consolider une construction existante. Il est ainsi moins épais et moins long qu’un pieu ordinaire.

Quelles sont les normes à respecter ?

Tout comme n’importe quelle construction, une maison bâtie sur des fondations sur pieux doit respecter des normes. Le SNIP 2.02.03-85 renferme les exigences à respecter pour ce type de construction. Vous y trouverez de nombreuses indications sur les types de pieux à utiliser, la manière de réaliser les calculs, etc. Ce document est nécessaire afin de réaliser une fondation sur pieux dans le respect des règlementations en vigueur.

Malgré tout, un professionnel doit mener une étude du sol afin de déterminer les caractéristiques du terrain. Cette étude et son calcul permettront par la suite de déterminer différents paramètres de la construction, les techniques d’installation à mener, les caractéristiques du chantier à mettre en place, les spécificités de l’ouvrage, etc. Ces paramètres comprennent la conception, le diamètre, la profondeur et le nombre de pieux requis. Afin de connaitre le budget à prévoir pour la mise en œuvre de fondations sur pieux, il vous faut demander un devis.

Laisser un commentaire