Pénurie de granulé de bois, faut-il faire des stocks ?

Le monde est actuellement en proie à divers foyers de tensions. Entre la guerre russo-ukrainienne, la perte de valeur de l’euro face au dollar, l’inflation, etc., le contexte économique en France ne se porte pas bien. Ces différents problèmes ont des effets sur le prix de l’énergie.

Dans cet article, on parlera surtout du granulé de bois. On a pu constater que ces derniers mois, la demande concernant ce combustible a été tout particulièrement élevée. La question est de savoir s’il y a un risque de pénurie de granulés de bois dans les prochains mois et si faire des stocks est indispensable avec l’hiver qui approche.

Le granulé de bois, un combustible de plus en plus consommé

Durant l’année 2021 en France, on a pu constater une forte croissance de la vente d’appareils de chauffage sur le marché. Par exemple, chez les établissements bancaires, la demande de crédit d’impôt pour un poêle à bois a fortement augmenté.

En effet, selon l’Oserv’ER, entre 2020 et 2021, cette augmentation était de 120 %. Et cela, alors que le marché des appareils de chauffages à bois affichait une perte de vitesse avant 2021.   Cette situation a aussi profité aux vendeurs de poêles à bois puisque ce marché a également connu une hausse de 41 % sur les ventes, durant la même période.

Ces diverses hausses s’expliquent par les avantages qu’offrent les granulés de bois en tant que combustibles pour sa chaudière. Cette matière est écologique étant donné qu’il est non polluant et limite la production de gaz à effet de serre. Ce combustible affiche également une meilleure indépendance en énergie.

Par ailleurs, en choisissant un poêle à granuler de bois comme système de chauffage, un foyer est éligible à une subvention allant jusqu’à 10k€ provenant de MaPrimeRénov’. Et si le foyer a un revenu modeste, il peut même bénéficier d’un bonus de 1 000 euros.

On notera également que l’appareil qui permet d’utiliser le granulé de bois est facile à utiliser tout en étant pratique. Il peut être utilisé à distance en paramétrant son heure de mise en marche et d’arrêt. Il permet également de réduire sa consommation énergétique tout en optimisant l’accès au confort.

Tout cela peut expliquer l’augmentation de la demande sur ce type de combustible.

Le prix du granulé de bois

stock granulé de bois

Les consommateurs se sont également intéressés au granulé de bois vu son prix plus intéressant que les autres types de combustibles. Cependant, avec la demande élevée et la situation géopolitique actuelle, notamment la guerre en Ukraine, le prix du granulé de bois a fortement augmenté. De ce fait, si le granulé de bois se vendait à 280 € la tonne en 2021, elle a dépassé les 500 euros le mois de juillet 2022.

La hausse des prix est également due à l’inflation constatée en France. Cette inflation a des impacts dans le secteur du transport, de l’énergie en générale, mais aussi sur les salaires des employés. Ce sont tous des paramètres qui concourent à la fabrication et à la production des granulés de bois.

Par ailleurs, selon l’Helio, la production française en granulés de bois ne suit pas la consommation des ménages. La France est de ce fait, obligée d’en importer des pays voisins comme l’Allemagne et la Belgique.

Est-ce qu’une pénurie est à craindre ?

Face à ce contexte, les Français se demandent si une pénurie de granulés de bois est à craindre sur le territoire. En effet, les analystes ont constaté que la flambée des demandes ne s’arrête plus depuis février 2022.

Même si la demande est en forte augmentation depuis quelques mois et malgré un flux tendu au sein de la filière, les dirigeants d’entreprise rassurent. En août dernier, au micro des journalistes de France Bleue, un dirigeant de Propellet a affirmé que les principaux acteurs de la filière granulés et pellets de bois ont déjà mis en place une stratégie pour faire face à une éventuelle pénurie.

En ce sens, le circuit de production a déjà été augmenté pour assurer la couverture durant la prochaine saison hivernale. Ce dirigeant a également fait remarquer que des usines de production sont actuellement en cours d’implantation. Ainsi, à l’horizon 2028, la production de granulés de bois et de pellets de bois devrait doubler. Ce qui permettrait d’éviter une forte augmentation de prix et un éventuel risque de pénurie.

Quelques conseils à suivre pour éviter la pénurie

Les habitudes des consommateurs peuvent causer la pénurie. Pour éviter cette situation, il est recommandé de ne pas paniquer. Ainsi :

  • Évitez de stocker plus de granulés de bois que vous n’en avez besoin. En effet, en cas de surstockage par un nombre important de ménages, le risque de pénurie sera élevé. Il est recommandé de n’acheter que le volume nécessaire au foyer pour couvrir cet hiver. Les professionnels conseillent même de n’acheter qu’une fois les compléments de produits disponibles sur le marché.
  • Entretenez régulièrement votre chaudière. Cela permet d’éviter la surconsommation. En effet, un appareil mal entretenu peut générer une plus grande consommation de granulés de bois.
  • Pensez à abaisser de quelques degrés le niveau de chaleur dans votre logement. C’est une technique qui permet de réduire l’utilisation de granulés.

Laisser un commentaire