CACES 3 : Combien ça coûte ?

La conduite d’engins de chantier requiert une maîtrise des règles de conduite et de sécurité spécifiques dans le milieu où vous opérez. L’acquisition des compétences indispensables au maniement de chariots élévateurs passe par une formation CACES dédiée à l’issue de laquelle l’apprenant sera jugé apte ou non à conduire ce type de véhicule. La détention de ce certificat est d’autant plus indispensable du fait qu’il prouve que l’opérateur est en mesure de maîtriser ledit véhicule sans compromettre ni sa sécurité ni celle des individus ou des éléments environnants.

Pourquoi suivre la formation CACES de catégorie 3 ?

En France, la détention d’un CACES n’est pas obligatoire. Ce qui n’est pas le cas de l’autorisation de conduite qui est délivrée par un chef d’établissement. Celle-ci est d’ailleurs nécessaire si vous comptez manier un chariot élévateur. Or, sans un élément justificatif qui prouve vos compétences en matière de conduite d’engins de manutention, vous aurez du mal à obtenir cette autorisation. C’est pourquoi suivre une formation CACES est nécessaire. Attention à ne pas confondre le CACES et les travaux VRD, cela n’a rien à voir.

Le CACES est d’ailleurs fortement recommandé si vous désirez travailler dans le secteur industriel. La formation CACES vous initie aux fondamentaux comme l’entreposage et le déstockage de marchandises ou de charges lourdes. Elle vous enseigne non seulement les bases (théoriques), mais vous offre aussi la possibilité de développer des compétences (pratiques) en matière de conduite d’engins. En suivant une formation CACES 3 par exemple, vous serez qualifié à manipuler des chariots élévateurs en porte-à-faux, et dont les capacités peuvent être égales ou inférieures à 6 000 kg. Vous vous affranchirez également des dispositifs de sécurité relatifs au maniement d’un chariot élévateur, outre le fait de développer les aptitudes indispensables à l’entretien des différents éléments qui composent cet engin.

Et enfin, sur le plan pratique, la formation CACES vous apprend à faire le constat des éventuels problèmes pouvant survenir au cours de vos missions et à les résoudre de manière pertinente et efficace. En définitive, avec un CACES 3 R489, vous serez en mesure de manipuler des chariots élévateurs de façon sécurisée aussi bien en termes de conduite que de transport de charges. Ce certificat met en avant vos connaissances sur ce type d’engin et offre à votre employeur ou au chef d’établissement une garantie quant à la sécurité sur les chantiers où vous allez opérer.

Le coût d’une formation ou d’un recyclage CACES 3

Le prix d’une formation CACES 3 est relativement variable en fonction de sa durée qui peut elle-même aller de 2 à 5 jours et suivant le niveau des apprenants. Le coût de la formation change également selon le nombre de catégories que vous désirez maîtriser.

En moyenne, les coûts se situent entre 500 et 800 € TTC. Sont inclus dans ces tarifs, les parties théoriques et pratiques, un document de révision, le passage des examens et en cas de réussite, l’édition du certificat CACES.

La formation CACES 3 R489 qui n’implique que la maîtrise d’une seule catégorie d’engin est à la fois simple et rapide. 3 jours de formation initiale coûtent dans les 699 € contre 599 € s’il s’agit d’un recyclage. Si vous optez pour un CACES 3 qui inclue l’apprentissage de 2 catégories d’engins, les 3 jours de formation vous coûteront environ 799 € contre 699 € en recyclage.

Avec une formation CACES 3 portant sur 3 catégories d’engins, vous aurez à suivre 5 jours de formation initiale qui vous coûteront 899 € contre 799 € en recyclage sur 3 jours.

Et enfin, si vous désirez optimiser vos chances d’être rapidement embauché, une formation CACES 3 portant sur 4 catégories d’engins sera plus judicieuse. Avec 6 jours de formation initiale, cet apprentissage vous coûtera dans les 999 €. Dans le cas où il s’agit d’un renouvellement de votre permis CACES, vous n’aurez à suivre que 4 jours de formation et cela vous coûtera approximativement 899 €.

Formation CACES 3 : les aides disponibles

C’est une formation qui s’avère quelque peu coûteuse. Toutefois, il existe des solutions de financement susceptibles d’en alléger le prix. Si vous êtes par exemple demandeur d’emploi et que vous êtes inscrit à Pôle emploi, vous pouvez prétendre à l’aide financière initiée par cet organisme et profiter du dispositif d’Action de Formation Conventionnée.

Si vous êtes déjà salarié, mais que vous désirez acquérir de nouvelles compétences via la formation CACES 3, vous pouvez faire jouer votre droit individuel à la formation ou DIF. Et enfin, les intérimaires peuvent demander à leurs agences d’intérim de financer leur formation CACES en invoquant le DIF intérimaire.

Notez que dans le cas d’un rattrapage suite à un échec partiel (théorie réussie seulement ou pratique), les prix peuvent être revus à la baisse. C’est également le cas si vous suivez la formation dans le but de renouveler votre carte CACES.

Laisser un commentaire