Comment construire une cuisine d’été ?

Une cuisine d’été est un espace supplémentaire qui apporte plus de convivialité à votre jardin. Elle doit cependant être bien conçue pour éviter qu’elle ne crée une impression de désordre en extérieur.

Bien qu’il existe des cuisines d’extérieur prêtes à l’emploi, construire sa propre cuisine est plus intéressant. Cela implique de réaliser divers travaux, mais avec un projet bien préparé, vous serez forcément satisfait du résultat.

Déterminer la dimension et l’emplacement

Une cuisine d’été ne se place pas n’importe où dans un jardin. Il faut bien étudier son aménagement pour éviter le mauvais goût dans l’espace extérieur. Elle ne doit pas réduire l’espace disponible en extérieur. Elle aura également besoin d’être assez proche de la maison pour simplifier les raccordements. Une cuisine extérieure proche de la maison est d’ailleurs plus accessible. La cuisine peut par exemple s’adosser directement à la maison. Cela donne l’avantage de limiter les travaux. Mais si vous avez un grand jardin, une installation indépendante de la maison est réalisable.

Ensuite, réfléchissez à la dimension de la cuisine. Cette dimension dépend de l’espace extérieur disponible dans le jardin et de vos besoins. Pour une famille nombreuse prévoyant des dîners à l’extérieur, il faut par exemple une cuisine d’été adéquate.

D’autre part, une cuisine dans un jardin peut être découverte ou couverte. Une cuisine découverte offre une plus grande impression d’espace. Elle permet aussi de profiter pleinement de son jardin, mais ne dispose d’aucune protection face aux intempéries.

Une cuisine protégée par des façades et un toit est quant à elle plus confortable. En revanche, les travaux à prévoir sont plus importants. D’ailleurs, si vous projetez d’effectuer les travaux vous-mêmes, préparez le bon budget.

Bien qu’une cuisine d’été paraisse simple, elle se doit d’être accueillante et fonctionnelle. Le budget va évidemment varier selon la taille de la cuisine d’été, les matériaux utilisés, les équipements et le mobilier.

Quels sont les matériaux à utiliser ?

Puisqu’une cuisine d’été sera éventuellement exposée à quelques intempéries, il faut employer des matériaux durables. La façade d’une cuisine de jardin couverte est généralement en bois. C’est un matériau résistant et qui s’accorde très bien à l’ambiance naturelle du jardin.

Le bambou est une alternative de plus en plus courante dans les cuisines d’été. Toutefois, comparé à d’autres matières, son prix se révèle relativement plus élevé. À l’inverse, les matériaux tels que le PVC sont moins chers. Les travaux impliquant ce type de matériaux sont en outre moins complexes.

Quant au toit, il peut être en bois, en tuile ou aluminium. À noter que le choix de la matière pour la construction doit se faire en prenant compte du style de la maison et du jardin. Les couleurs de la cuisine doivent également être en accord avec le thème général de votre maison.

Pour le plan de travail, la pierre naturelle est le choix le plus évident avec les cuisines d’extérieur. Le quartz est par exemple très esthétique et résiste bien aux conditions d’extérieur. Mais vous êtes libre de choisir n’importe quel autre matériau, que ce soit du verre, du bois ou de l’inox.

D’ailleurs, les travaux seront plus compliqués en fonction du matériau choisi. Un plan de travail en pierre sera par exemple plus difficile à monter qu’un plan de travail en bois.

Et enfin, en ce qui concerne le revêtement, il doit être résistant, imperméable et facile à entretenir. Le carrelage est un choix classique. Malgré tout, le bois et le PVC sont aussi envisageables. Si vous décidez d’utiliser un revêtement en bois, votre cuisine devra impérativement être couverte.

cuisine d'été aménagement

Les différents types d’aménagement

Tout comme une cuisine de maison, une cuisine d’été peut s’aménager de différentes façons. Pour des travaux simplifiés, une cuisine d’été en ligne droite est le meilleur choix. Il faudra simplement bien organiser le plan de travail.

Si vous avez suffisamment d’espace, un aménagement en U s’avère intéressant. En effet, cet aménagement vous permet de mieux mettre en évidence le triangle d’activité. Il en est de même pour la configuration parallèle et l’aménagement en L.

Si votre jardin est réellement grand, alors construire un îlot couvert est une bonne idée. Ce dernier est une construction indépendante de votre maison et qui aura de multiples fonctions. Vous serez libre d’y cuisiner ou juste profiter du beau temps avec un verre à la main. Logiquement, les travaux à prévoir sont bien plus importants même si vous n’utilisez que du bois.

Les équipements à installer

Dans une cuisine d’été non couverte, vous utilisez généralement des équipements nomades en bois. Ils seront rangés à la maison à la fin des beaux jours.

La cuisine peut aussi comporter divers éléments fixes, habituellement en pierre. C’est par exemple le cas du four à pizza qui pèse jusqu’à une tonne selon le matériau utilisé. Logiquement, son installation requiert des travaux que seuls des professionnels seront en mesure de mener à bien.

Pour le barbecue, les modèles en pierre sont durables. Il est également envisageable de construire votre propre barbecue ou votre four grâce à quelques travaux de maçonnerie. L’évier sera quant à lui en acier bien qu’il y ait d’excellents modèles en vieilles pierres. Quant aux robinets, l’acier inoxydable est le meilleur choix pour protéger l’installation contre la rouille.

Pour le mobilier, le bois est logiquement un choix classique. Quelques chaises et une table en bois suffiront pour créer un espace de détente en extérieur. Le mobilier en bois devra toutefois être rangé durant les intempéries pour une cuisine ouverte. En revanche, une table et des chaises en pierre peuvent rester dans le jardin sans aucun problème.

Et enfin, pour les équipements de cuisson, les appareils électriques sont souvent encastrables et plus pratiques dans un jardin. Il peut s’agir du même équipement que vous utilisez à la maison ou d’appareils dédiés à un usage extérieur.

Les travaux de raccordement

Une cuisine dans un jardin aura principalement besoin de se raccorder à l’électricité et à l’eau. Le raccordement à l’électricité concernera surtout l’éclairage.

Dans une cuisine découverte, l’emploi d’équipement électrique fixe n’est pas recommandé. Il en est de même pour une construction couverte uniquement par une pergola en bois. Les équipements tels que les appareils de cuisson seront donc déplacés à la cuisine pendant les beaux jours seulement. Ils devront être mis à l’abri après utilisation pour ne pas être victimes des intempéries.

Quant au raccordement à l’eau, il vous permettra d’utiliser l’évier et les robinets à l’extérieur. Vous devez être en mesure de couper l’arrivée d’eau lorsque vous n’utilisez pas la cuisine sur une longue période.  

Avec une cuisine d’été sous forme d’extension de la maison, les travaux de raccordement seront simplifiés. Pour une cuisine d’été en îlot, il faudra creuser dans le jardin les tranchées vers la maison. Les raccordements comptent parmi les travaux qui nécessitent l’intervention d’artisans expérimentés.

Laisser un commentaire